Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 4.djvu/440

Cette page a été validée par deux contributeurs.


BARCAROLLE.

Paroles d’Émile Deschamps.
Musique de Mme Jules Mennessier-Nodier .


Page 1Page 2