Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 1.djvu/80

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

VOYAGE
dans
L’AMÉRIQUE DU NORD[1].

LES CYPOHAIS.


Contrée habitée par les Cypohais. — Manitous. — Traité de paix. — Danse guerrière. — Origine de la guerre entre les Sioux et les Cypohais. — Danse pour guérir un malade.


Les Cypohais, quoique de beaucoup inférieurs aux Sioux, forment une des tribus sauvages les plus puissantes de l’Amérique du nord. Leur idiome, qui est le pur algonquin, indique qu’ils sont indigènes de la contrée qu’ils habitent, et qui s’étend du lac Ontario au lac Winnipec, espace de deux mille milles, du seud-est au nord-ouest.

Ces Indiens ont le nez large et plat, les pommettes proéminentes, les lèvres épaisses, et les yeux plus petits que ceux des Sioux. Cependant leur physionomie est moins désagréable que celle de ces derniers ; ils paraissent avoir plus de vigueur, et leur corps est mieux développé, différence qu’il faut attribuer à la rigueur

  1. Beltrami’s Pilgrimage in America. London, Hunt et Clarke.