Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 1.djvu/484

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de mon honorable ami le colonel Bory de Saint-Vincent. A côté de ce vase se trouvait un assez grand nombre de petites bouteilles de verre ; plus loin une statue de Silène d’une moyenne hauteur et d’une assez mauvaise exécution. Enfin la pioche de nos ouvriers rencontra un grand instrument d’airain assez semblable à la partie inférieure des bassinoires dont on se sert ici pour chauffer les lits. Il était percé à jour d’un grand nombre de trous ayant la forme de la lettre S —. Nous en restâmes aux conjectures sur l’usage auquel il pouvait être destiné.

Nous nous proposions de continuer ces fouilles ; mais l’arrivée de la corvette la Victorieuse nous rappela que notre séjour à Naples n’était que momentané ; et le lendemain, ayant fait nos adieux,

A la plage sonore où la mer de Sorrente
Déroule ses flots bleus au pied de l’oranger, [1]

nous quittâmes la tombe de Virgile pour aller saluer celle de Byron.


GAUTTIER D’ARC.

  1. Lamartine, Harmonies poétiques.