Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 1.djvu/262

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Clermont-Tonnerre, le duc de Lévis ; les marquis de Lally-Tolendal, Barthélemy, d’Ecquevilly et de Béthisy ; l’abbé Feutrier, et les comtes de Beaumont, de Machault, Louis de Kergorlay, Colchen, de Ségur, de Sainte-Suzanne et de Villemanzy. Un seul des membres dont la nomination a été annulée par la Charte de 1830, l’abbé Morel, de Mons, a succombé depuis les évènemens de juillet.

La Chambre des Députés n’a perdu que trois de ses membres : MM. Benjamin Constant (Bas-Rhin), Guilhem (Maine-et-Loire), et Galoz (Gironde).

Les premiers rangs de nos guerriers se sont éclaircis. L’armée a perdu le maréchal Gouvion-Saint-Cyr ;

Les lieutenans-généraux comte Pacthod, baron Jeannin, vicomte Domon, comte de Sainte-Suzanne, comte de Beaumont, comte Vandamme, baron Maurin, comte d’Oilliamson, Duverger, Guin de Montagnac, comte Bozon de Talleyrand-Périgords, d’Aubier-de-Rioux, baron d’Arnaud, marquis d’Ecquevilly, marquis de Roncherolles, et Bonamy ;

Les marchaux-de-camp baron Barbanègre, immortalié par la défense d’Huningue, de Sainte-Suzanne, Cauchois baron de Bazancourt, chevalier de Pont, duc de Lévis, vicomte de Chappedelaine, Le Couturier, comte Degros, Burthe, Beauvais, Landrieux, marquis de Marcieu, comte de Chasseloire, comte de Castella, baron d’ltteville, vicomte Balathier, comte Charles de Polignac, comte Alexandre, comte de Valory, Mouton, Deschaberts, et comte de Chastenay-Lanty ;

Les colonels d’Aultanne, de Turenne, Lainé, de Pleineselve, Verdier, et de Solminihac.

La marine regrette les contre-amiraux Pasquier, de Villeblanche, de Grimaldi et Dupac de Bellegarde.

Les sciences ont éprouvé des pertes irréparables. Elles ont vu tomber le baron Fourier, secrétaire de l’institut d’Égypte, les illustres géographes Rennel et Gosselin, l’anatomiste bavarois Soemmering, le chirurgien corse Sisco, le savant entomologiste