Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 1.djvu/25

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cette époque pour une nouvelle traversée, et nous levâmes l’ancre le jour indiqué[1].


PERROTTET.

  1. Nous donnerons, dans un de nos prochains numéros, la suite de ce voyage. Le chapitre sur Manille renferme surtout des détails fort curieux.