Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 1.djvu/136

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Boileau suivait Louis XIV ; quant à la Loire, si elle était bleue du temps d’Auguste, elle a depuis bien changé de couleur.

Du reste, Tiffauge est un de ces points de réunion où viennent se joindre les noms de César et d’Adrien, de Clovis et des Visigoths. Près du tombeau romain s’élève le berceau franc. On voit clair dans son histoire, de toute la longueur de vingt siècles.

Le château dont on visite en ce moment les ruines semble une construction du onzième siècle, continuée pendant le douzième et achevée seulement à la fin du seizième. Le fameux Gilles de Retz, seigneur de Guillery, connu sous le nom national de Barbe-Bleue, et illustré par la chanson de

Toto Carabo,
Compère Guillery,



l’habita, et par sa manière de vivre donna naissance à une foule de traditions populaires, encore toutes vivantes parmi les villages environnans. Bref, comme un homme qui a assassiné sept femmes, pillé vingt églises, violé cinquante jeunes filles, et fait de l’or, doit toujours mal finir, vous saurez, pour l’acquit de la Providence, que ce susdit Gilles de Retz fut brûlé dans la prairie de Bièce, après avoir été provisoirement étranglé à la sollicitation de sa famille, qui jouissait d’une grande influence sur le sire de Lhôpital, qui lui accorda cette faveur ; mais, au préalable, il prononça un discours, à la fin duquel, dit l’histoire, on n’entendait plus que des sanglots parmi les femmes. Elle ajoute encore que, suivant l’usage, les pères et mères de famille qui avaient entendu les dernières paroles de Gilles de Retz, jeûnèrent trois jours pour lui mériter la miséricorde divine, qu’on ne doute pas qu’il ait obtenue, son confesseur étant un des plus habiles de l’époque ; puis, cela fait, sur le lieu même de l’exécution, ils infligèrent à leurs enfans la peine du fouet, afin qu’ils gardassent dans leur mémoire le souvenir du châti-