Page:Revue des Deux Mondes - 1829 - tome 1.djvu/338

Cette page a été validée par deux contributeurs.
320
ASIE BRITANNIQUE.

Les admirateurs les plus ardens du système actuel ne nieront assurément pas que l’état présent de l’Inde est loin de répondre à ce que l’on serait en droit d’attendre.

Le gouvernement britannique prétend régir les naturels suivant leurs propres lois ; il veut tolérer avec impartialité leurs religions diverses, ne point établir de nouveaux impôts qui seraient vexatoires, et faire régner la justice non-seulement dans les relations d’homme à homme, mais aussi dans celles de sujet à souverain. Il est évident que nous ne saurions exposer les conséquences d’un pareil système sur l’état des Indous, si nous ne connaissons pas, indépendamment des lois qu’on cherche à maintenir, la nature des impôts qui forment le revenu de la Compagnie, et auxquels, dit-on, le peuple est depuis si long-temps habitué. Plus tard, nous tâcherons d’indiquer à nos lecteurs d’où proviennent les maux dont on se plaint.

Aujourd’hui, nous nous bornerons à l’examen du système administratif des Indous, peuple que tout annonce avoir été le conquérant de l’Inde à une époque reculée, qui s’y établit avec sa religion, sa langue et ses institutions politiques, mais qui ne parvint pas à en chasser entièrement les aborigènes. Après les Indous, les mahométans se sont emparés de la domination du pays et l’ont exercée pendant sept siècles sur les trois dixièmes du territoire. Après eux sont venus les Anglais, qui occupent actuellement les quatre cinquièmes de cette contrée. Chacune de ces races ayant un langage particulier, une religion, des mœurs et des coutumes différentes, exerça, à diverses époques, une influence d’une nature toute spéciale sur ceux qui l’avaient précédée.

Toutes les investigations et toutes les preuves historiques viennent à l’appui de cette opinion, que les races qui habitent la partie montagneuse de l’Inde, tels que les Parias, les Puller et les Pully, sont aborigènes.

Leur organisation en communauté dans les montagnes de