Page:Revue de métaphysique et de morale, supplément 1, 1921.djvu/16

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


M. Hawtrey, renonçant à tout exposé abstrait des problèmes monétaires, a préféré donner l’exemple de ce qu’une théorie longuement mûrie[1] peut apporter de lumière à l’interprétation du drame financier, unique dans l’histoire, dont l’Europe est aujourd’hui la victime et le témoin.

Récemment, la méthode scientifique a tenté d’aborder par une voie originale un problème essentiel de l’économie sociale : celui de l’aménagement du travail. Dans le monde dépeuplé que la guerre nous a fait, cette question acquiert un intérêt capital sous son double aspect psychologique et physiologique, l’un qui concerne l’orientation professionnelle, l’autre l’adaptation de l’ouvrier à la machine. En demandant à M. Dugé de Bernonville de la traiter, nous voulions marquer le contact nécessaire entre les problèmes de pure économie et les sciences voisines. L’économie politique, comme la médecine, se nourrit d’apports venus de disciplines diverses. L’ergographe et les « tests » psychologiques maniés par Imbert ou par Amar lui ont apporté et lui apporteront encore de précieux enseignements.

Ce même étroit contact avec des disciplines voisines, nous aurions voulu le faire sentir dans la théorie de la distribution des revenus.

La distribution des revenus, avec sa courbe caractéristique en chaque pays est au point de jonction de la sociologie et de l’économie politique. Elle repose sur une double base, sociale et économique. Déterminée en première ligne par la distribution à chaque moment, entre les membres d’une société, des sources de revenu (propriété, forces de travail, talents naturels), elle plonge par là ses racines dans l’histoire sociale, physiologique et psychologique de cette société. Conditionnée, d’autre part, par les prix qu’obtiennent sur le marché à chaque instant les services fournis par ces sources de revenu, elle dépend de tout le mouvement de la production et des échanges. Phénomène synthétique, prétexte des jugements les plus contradictoires et des conflits sociaux les plus graves, son interprétation pose à l’économiste les plus difficiles et les plus mystérieux problèmes. C’est toute la question de l’inégalité des hommes, des races et des peuples qui se dresse ici devant lui ; c’est tout le problème de l’hé-

  1. M. R. G. Hawtrey est l’auteur d’une théorie de la monnaie parue en 1919, sous le titre Currency and Credit.