Page:Revue de Paris, 12è année, Tome I, Jan-Fév 1905.djvu/20

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

pour la marine, il y serait entré à cette époque et jamais il n’aurait été Napoléon.

L’année suivante (1785), je demandais[1] des lettres d’examen et j’aurais présenté les quatre premiers volumes du Bossut. Mais je ne pus les obtenir, parce que je n’avais pas quinze ans ; au fait j’aurais fait un mauvais examen, je n’étais pas assez fort. En 1786 je fus examiné : je présentai les cinq volumes et je fus classé le quatorzième parmi les refusés. En 1787 il n’y eut pas d’examen ; à celui de 1788 je fus le troisième refusé : comme on avait reçu dix élèves j’avais gagné une place ; en 1789 et 1790 il n’y eut pas d’examen, mais en 1791 il y en eut un pour remplacer les officiers émigrés, et je fus reçu le cinquième sur la liste qui se montait à vingt individus ; mais j’empiète ici sur les événements.

À notre arrivée à l’École militaire, nos nouveaux camarades se hâtèrent de nous raconter l’événement du jeune homme qui, l’été précédent, avait voulu s’enlever dans le ballon de Blanchard[2]. L’anecdote est connue, mais comme on l’a prêtée à Bonaparte, je n’en parle ici que pour dire que le héros de l’aventure fut un nommé Dupont, espèce d’écervelé, qui fut placé immédiatement après dans le régiment de Touraine, où il a fait bien des sottises. On m’a dit que, depuis la Révolution, il était devenu commissaire des guerres et qu’il a été aussi posé et aussi froid que dans sa jeunesse il avait été inquiet et turbulent.

L’École militaire de Paris était un établissement magnifique ; on sait qu’elle fut bâtie des fonds des frères Paris Duvernois, et que Louis XV l’avait originairement dotée des revenus de la Loterie et de l’impôt sur les cartes à jouer. Elle avait d’abord été conçue sur un plan plus vaste, et devait comprendre une École d’application du génie, de l’artillerie et de la marine.

Alors une grande partie du Champ-de-Mars aurait été entourée de bâtiments et on aurait creusé un bassin capable de recevoir un bâtiment de guerre, pour apprendre la manœuvre aux élèves. Il n’y a pas de doute que la dotation de

  1. WS : demandais -> demandai
  2. On disait que Bonaparte, l’épée à la main, avait voulu escalader la nacelle du ballon