Page:René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs.djvu/417

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs (illustrations).djvu
La jeune femme était étendue sur une chaise longue, plus pâle que de coutume. (Page 422.)

sévère. Quelle force de résistance a une pauvre fille comme je l’étais, vivant au milieu du vice et de la misère ? Le jour où j’ai quitté Dog’s lane, j’ai été perdue. Avais-je un père, une mère, un frère brave et bon comme vous pour me défendre ?

Cette allusion faite involontairement par Saphir au malheur arrivé à Mary, que son affection n’avait pu protéger, arracha un douloureux soupir à James.

Il courba la tête et garda le silence.

— Eh bien ! moi, dit miss Emma, j’ai plus d’espoir que vous, mademoi-