Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/59

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les fourrures, les édredons, les habits ouatés, etc., forment des vêtements très chauds quoique légers, parce que l’air qu’ils emprisonnent, ne pouvant circuler facilement, reste mauvais conducteur de la chaleur.

Voici un tableau présentant la conductibilité et le pouvoir rayonnant de quelques corps :

Conductibilité. Pouvoir rayonnant.
Or 1000 Noir de fumée 100
Platine 981 Carbonate de plomb 100
Argent 973 Papier 98
Cuivre 898 Colle de poisson 91
Fer 374 Verre 85
Zinc 363 Encre de Chine 85
Étain 304 Gomme laque 72
Plomb 180 Surface métallique polie 12
Marbre 24
Porcelaine 12
Terre des fourneaux 11
(Viennent ensuite le bois et le charbon.)

VI.

En pénétrant les corps, la chaleur augmente leur volume en tous sens : c’est ce que l’on appelle dilatation ; et lorsqu’elle s’en va, ce volume diminue : c’est ce qu’on appelle contraction.

Les solides se dilatent moins que les liquides, et les liquides moins que les vapeurs et les gaz.

La dilatation des gaz est uniforme de 0 à 100 degrés à peu près. Cette régularité de dilatation n’a pas lieu pour les solides ni pour les liquides, surtout dans les degrés voisins de leur changement d’état.