Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/429

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


VII.

On ne connaît pas de volcan proprement dit situé sur le continent africain, mais les îles rangées dans sa dépendance en renferment un grand nombre, dont les principaux sont :

El Pico, dans l’île del Pico, du groupe des Açores ;

Le Fuego, dans l’île du même nom, appartenant à l’archipel du cap Vert ;

Le pic de Teyde ou de Ténériffe. Avec quelle émotion j’ai contemplé ce mont superbe, couronné de sombres vapeurs, s’élevant du sein des mers avec la majesté d’une reine en deuil ! lui dont l’histoire avait captivé mon enfance, et que j’entrevoyais dans mes rêves bien longtemps avant qu’il se présentât à ma vue !

Le Grand-Brûlé, dans l’île de la Réunion. On l’aperçoit à trente lieues du sein des flots ; son sommet est presque toujours couronné de sombres nuages, comme celui du pic de Ténériffe ; le point culminant de l’île, le Piton des Neiges, a 3 069 mètres au-dessus du niveau de la mer ; le Piton de Fournaise, volcan en activité, a 2 200 mètres.


    taches solaires sur la température ; les tables des comètes, des hivers et des étés mémorables, des températures maxima et minima extrêmes, de la congélation des grands fleuves, etc., etc. ; mémoires incessamment reproduits, souvent sans indication de sources. Nous sommes heureux de pouvoir signaler ici, au moins en partie, les importants travaux de ce savant éminent.