Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/357

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


chapitre xviii.
les paratonnerres.

Distribution de l’électricité dans les corps. — Influence de la forme des corps sur la distribution de l’électricité. — Pouvoir des pointes. — Parties essentielles du paratonnerre. — Comment il décharge les nuages orageux. — Résumé des rapports qui ont été faits à l’Académie des sciences sur le paratonnerre depuis son origine. — Substances et sites qui attirent plus particulièrement la foudre. — Règles fondamentales pour la construction d’un bon paratonnerre. — Étendue qu’il protège. — Paratonnerre chinois. — Paratonnerre pour les navires.

I.

L’électricité à l’état neutre est uniformément répandue dans la masse des corps ; mais il n’en est pas de même de l’électricité à l’état libre, car alors elle possède une puissance répulsive qui tend sans cesse à la disperser jusqu’à ce qu’elle trouve un obstacle qui l’arrête.

C’est pour cela qu’une fois développé dans les corps, le mouvement électrique se hâte de gagner la surface, et s’y accumule avec plus ou moins d’abondance.

Cette couche électrique est maintenue à la surface des corps par l’influence seule de l’atmosphère. La preuve se trouve en ce qu’il devient impossible de