Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/197

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les grêlons en éclat, surtout au moment où la congélation s’achève. Ceci peut expliquer pourquoi des grêlons tombent en forme de pyramide, et en même temps ces bruits particuliers que l’on entend quelquefois, comme précurseurs d’une chute de grêle.

HistoireDesMétéores - p197.jpg
Fig. 41. — Formation des grêlons ; appareil de M. Sanna-Solaro.

XI.

M. l’abbé Sanna-Solaro a fait de la grêle en présence des membres de l’Académie des sciences, avec un appareil très simple que, grâce à son obligeance, nous avons pu faire fonctionner nous-même, et que chacun peut facilement se procurer. Il consiste dans un vase contenant un mélange réfrigérant de 17 degrés au-dessous de zéro ; on suspend dans ce mélange un petit ballon en caoutchouc à peu près de la grandeur des grêlons que l’on veut produire, contenant plus ou moins d’eau. Après quelques instants, on obtient un grêlon artificiel tout formé, parfaitement semblable aux grêlons naturels,