Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/114

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


elles se collent l’une à l’autre pendant que leurs extrémités appuient sur les armatures. La force portative croît à mesure que leur nombre augmente.

Cet aimant si extraordinaire est propre à rendre vraisemblables bien des fables basées sur la puissance des substances possédant cet agent physique. D’après une erreur populaire qui persiste encore, le tombeau de Mahomet serait un coffre de fer suspendu à la voûte de la grande mosquée de Médine par un puissant aimant.

On a attribué à l’aimant des propriétés médicales merveilleuses ; on a surtout signalé ses bons effets pour les maux de dents, la goutte, les maladies convulsives, etc.

II.

Jusqu’à Coulomb on avait cru que le fer seul était attirable à l’aimant. Ce physicien admit que tous les corps terrestres sont doués de la même propriété, mais à des degrés inégaux. Il perfectionna la méthode d’aimantation, et professa que les phénomènes magnétiques sont dus à un agent analogue à celui de l’électricité.

On appelle aimants naturels les aimants que l’on rencontre dans la nature, et aimants artificiels ceux auxquels on communique leur propriété.

Pendant longtemps on ne connut pas d’autres substances magnétiques que le fer et le fer oxydé, dont nous avons parlé ; on sait maintenant que le nickel et le cobalt sont dans le même cas, et que l’état de mouvement peut