Page:Racine - Abrégé de l’histoire de Port-Royal, éd. Gazier, 2e éd.djvu/25

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ABRÉGÉ
de
l’Histoire de Port-Royal

PREMIÈRE PARTIE[1]

L’abbaye de Port-Royal, près de Chevreuse, est une des plus anciennes abbayes de l’ordre de Cîteaux. Elle fut fondée, en l’année 1204, par un saint évêque de Paris, nommé Eudes de Sully, de la maison des comtes de Champagne, proche parent de Philippe Auguste. C’est lui dont on voit la tombe en cuivre, élevée de deux pieds, à l’entrée du chœur de Notre-Dame de Paris. La fondation n’était que pour douze religieuses ; ainsi ce monastère ne possède pas de fort grands biens. Ses principaux bienfaiteurs furent les

  1. On n’a pas l’autographe de cette première partie ; elle n’est connue que par l’imprimé de 1742, fait sur on ne sait quelle copie. C’est ce qui donne beaucoup de valeur au texte de Jean-Baptiste Racine, reproduit ici pour la première fois.