Page:Racine - Abrégé de l’histoire de Port-Royal, éd. Gazier, 2e éd.djvu/20

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de notes historiques ; et quand on a lu l’Histoire de Port-Royal au quatrième tome de cette édition, il faut se reporter tout de suite au tome huitième, qui utilise les précieux manuscrits de Jean-Baptiste Racine, et ajoute plus de trois cents variantes à celles que l’on connaissait déjà. Le moyen de se retrouver au milieu de ce dédale ? Il faudra donc que l’on nous donne enfin une édition savante, une édition définitive de l’Abrégé de Racine. En attendant, voici une publication modeste qui s’adresse à tous, et notamment aux auditeurs, aux lecteurs, et par conséquent aux admirateurs de MM. Jules Lemaître et André Hallays, comme aussi aux visiteurs de plus en plus nombreux de Port-Royal des Champs.

Le texte est celui que le fils aîné de Racine se proposait de publier, et dont M. Paul Mesnard a proclamé la grande valeur en 1872 ; les différences de détail qu’il présente avec les textes antérieurs ne sont l’objet d’aucune observation ; c’est aux érudits seuls qu’il convient de traiter ces questions-là. Quant aux notes, rejetées systématiquement à la fin du volume, elles sont rangées par ordre alphabétique ; on peut les lire ou ne les lire pas, car leur unique objet est de renseigner le lecteur, de répondre aux questions qu’il serait tenté de poser ; leur sécheresse et leur concision sont voulues. Si l’on avait le désir de mieux connaître une histoire qui passionnera tou-