Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


64

PAR

veulx lire (Platon). »,^oo et IV, 290. — Par Slyx. III, 50.

— l\ir h trou ^f(Hlivne. Voir Madame. — Par le ventre hcnf de boys. Voir Beiif. — Par la vertus Dieu. « Confiderez. .. quelle partie de fou corps il coinmeiii ; » premier armer. Ce l’eut (par la vertus Dieu) la couille… » II, 46. « Par la ver- tus dieu… Eu terre n’en auons nous vn aultreî… Par la vertus doncques du Dieu Pape terre… » 454. « Elle elt… par la vertu dieu, rompue… » III, 170. Voir Dieu. — Par la vertu guoy. Voir Guoy. — Par la vertus non pas d’vii petit poijfon. I, 126. — Par la vertus du fang, de la chair, du ventre, de la tejle. II, 341.

— Par le digne veu de Charrous.

II, 294. — Par la vierge qui Je rchraffe. II, 10 et IV, 222.

Jurons des géants. « Dont did \ fes compaignons Geans… par Mahon… » I, 357. «… mais vn Géant luy dift. Par Golfarin nepueu de Mahoii, fi tu bouges d’icy ie te mettray au fond de mes cliauffes… » 360.

— Par foy-mefme, par fcy. De soi-même. « Comment les portes du temple par fcx-iiiefme admi- rablement s’entr’ouurirent. »

III, 141. Voir Oppression.

— Par, selon, suivant. «… tous fe rangèrent comme en bataille, chafcun par fon of- fice, degré, & antiquité. » II, 476.

— Par suivi d’un substantif orme diverses locutions adver- biales. Par aducnlurc. «… il y a plus de fruiift que par aducn- ture ne penfent vn tas de gros inlualliers… » I, 216. Voir Ad- nenture. — Par cas. «… & fi par cas iamais n’en retc rnez ? » I, 128. «… fi par cas famine

n’eufl donné tretues… » III, 8$. Voir Cas. — Par cœur. Voir Cœur. — Par fortune. «… fi par fortune ces andouilles nous vouloient oultrager. » II, 400. — Par guayetè de cœur. Voir Cœur.

— Par joint.i différents mots forme avec eux une locution.

De par. « Or de par Dieu… fi i’auois Sphinx en ma maifon, or de par Dieu, comme l’auoit Verres… or de par Dieu, refouldre pourrois l’énigme, or de par Dieu, mais certes ie n’y eflois mie, tS : fuis, or de par Dieu, innocent du faicl. a III, 49-50. «… s’en alloit à Gènes de par l’Empereur… » 367. Voir De, p. 180, col. I.

Par après. «… le fort par après aduencnt… » II, 192. Voir Après, p. 43, col. 2.

Par atravers. Voir Capsule,

Par autant que. Voir Autant.

Par avant. Voir Avant.

Par ce. «… par ce luy con- uenoit prendre couraige nou- ueau. » I, 25. « Par ce nous vous prions… » 279. «… par ce, aduifons enfemble… » 355. « Par ce l’on ne faifoit que luy entonner vin en gorge… » 352.

Par deçà, par delà. Voir Deçà, Delà, Nouvclletè,

Par dessus. «… par deffus le paué fufdit… » III, 145. — Substantivement. « Remettans le pardeffus à ce qu’en eft efcrit es Ephemerides éternelles… » 256.

Par devant. «… les parties controuerfes comparent par da- uant vous… » II, 190. Voir Af/- relaridaine.

Par entre, «… par entre les deux aultres… » I, 315.

Par VI y. Voir My.

Par sur. «… paffoit legicre- mcnt par fur eulx… » I, 353.