Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 06.djvu/246

Cette page n’a pas encore été corrigée


2]8

VERDCOQUIN

VERIFORME

Substantif. Tnpis vert, «…nie torcli.iy… d’vn tapiz, à’vnicid, d’viie niappe… » I, 52. «… le veid eileiidu, l’on delployoït force chartes, force dez… » 80. Rameau vert. (Allusion.i une sorte de jeu.) « Auez vous icy dez en bourfe ? Pleine gibbef- fiere, refpondit Panurge. Ce II le verd du Diable… Le Diable nie prendroit fans verd, s’il nie rcncontroit fans dez. » II, 59. Voir Prendre.

Voir Acrcsté, Acrouc, Baillei-j Ciiige, Cnid, Jaspe, Janine, La- dre, Legier, Mettre, Raiic, Sanlcc.

Verdcoquin. \^er-coquin. « L’vn appelloit vne autre mon verd. Elle l’appelloit, fou coquin. Il y a bien là, dift Eufthenes, du Verdcoquin. » II, 300.

Verdement, Vertement. «… le exerceoit à la liafche. Laquelle… tant verdement de tous pics re- lerroyt… » I, 89. «… en donna fi vertement (de fa niaffe), que fi Dieu n’euft fecouru le bon Pantagruel, il l’eull fendu depuis le foniniet de la telle iufques au fond de la râtelle… » 359. « O que ie me batray ver- dement. » III, 139.

Verdet. Vert-de-gris. Voir Racle- resse.

Verdine. Giialle verdine. Voir Galhverdine.

Verdoyant. Voir Irrigti, Lierre.

Verdoyer. «… fus vn tapiz verd, ie l’a)’ veu certainement ver- doyer (le Tarande)… » II, 275.

Verdugale, Verdugai.le, Vi-r- DUGUALLE. Vertugadiu. « Sus icelle vefloient la Verdugale de tafetas blanc, rouge, tanné, grys… » I, 201. Voir Barbnte, Gonnelle, Sottane.

Verdun. Épée longue et étroite fabriquée à Verdun. Voir Brac- quemar, Espade, Estoc.

Vere. Primevère. Printemps. Voir Esgousser, Febve, Prime,

Vere. « Ita, font choux (refpon- dit le marchant) vere, ce font pourreaux. » II, 292 et IV, 272.

Veretre (Veretrum, membre viril). Voir Inculquer.

Véreux. «… c(ouillon) véreux. »

II, 139-

Verge. Anneau, bague. « Panur- ge… luy mift on doigt médical vnc verge d’or bien belle : en laquelle eftoit vne Crapaudinc de BeufTe niagnificquenient en- chaflee. » II, 87.

Cercles en relief partageant extérieurement les pintes en chopines et en denii-setiers. Rabelais fait un jeu de mots sur le sens du mot verge. «… pin- thes d’argent de canetille, eii- cheuertrees de verges d’or auec- ques force perles, par ce déno- tant qu’il feroit vn bon feffe- pintlie en fon temps. » I, 33.

Vergette. Jeu. « A la vergette. » I, 82. « Ainli palFa la nuid Pa- nurge 3. cliopiner auecques les paiges, & iouer toutes les ai- gueillettes de fes chaulles à pri- nius & fecundus, & à la ver- gette. » 310.

Vi-RGNE. Aune. Voir.^m^, Jadau.

Vekgouigne. Vergogne. Voir Ga- gner.

Veuidicque, Veridique. « Le ve- ridicquc Triboullet bien a con- gneu mon naturel… » II, 216. (’… félon les plus veridiques chroniqueurs… » 257. «… af- fm que à noftre retour vous en ayez ledure veridicque. » 283. «… le gouuerneur do ceHe année, & toutes autres félon iiortre veridicque refolution fera Dieu tout puillant. » III, 234.

Veriforme. « Bien eft veriforvie que… » I, 242.