Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


14

MECTRE

MELANCHOLIE

Mectre. Voir Mettre.

MEDAiLtE. «… belle médaille de Coqu. » II, 287.

Médecin, Medicin. «… pour lors n’eftoit tnedicin, qui en fceuft à la moytié tant comme il faifoit. » I, 87. «… vn tas de badaulx inediciits… » 92. «… vn moyuc… ne guerift les malades, comme le medicin… » 149. «… biens defpenduz en medtcins… » 216. «… les mcdicins & canoniftes. » 265. »…weiicc/ » ! d’eau douce… » Voir Eau. Voir Hyvrogne, In- fection, Institution.

Meden. Voir Draconneau.

Mediastin, Mediastine. «… il leurs tranfperçoyt la poitrine par le mediajline & par le cueur… » I, 106. Voir Godet.

Médiateur. Moyens et médiateurs. Voir Hiérarchie. «… paranymphc & médiateur… » II, 197. «… A- mour… médiateur du Ciel & de la Terre… » 470.

Médical. Voir Doigt.

Medice. «… pommes Medices, ce font Poncires de Medie… » II, 232.

Medicin. Voir Médecin.

Medicine. Féminin de medicin. «… vne horde vieille… la- quelle auoit réputation d’eftre grande medicine… » I, 26.

Medicine. Art médical. «… bonne & feure medicine… » I, 92. «… dofteur en Medicine. » II. i. … ainfi mettons nous neutre en Medicine… » 170. Voir Diate, Farce.

— Remède. « Nous baillons en guarde… Nos corps es medi- cins… qui… iamais ne prennent medicine… » II, 144.

Mediciner. « C’eft… bien medi- cine. » I, 153.

Médiocre. «… accomplira ceftuy noftre foubhayt, attendu qu’il eft médiocre. » II, 256. «… clo-

ches groffes, petites & médio- cres… » III, II.

Médiocrité. « Médiocrité eft en tous cas louée… » II, 69. «… tu as opté & foubhaité médiocrité… » 264. Voir Anré, Deuement.

Méditation. «… Philofophie n’eftre aultre chofe que médita- tion de mort. » II, 153.

Medulare. Médullaire. «…veiftes vous onques chien rencontrant quelque os medulare ? » I, 5.

Medulle (Medulla, moelle). «… racines, caudices, gommes, medulles… » III, 39.

Megalaunes. Reptiles. II, 499.

Meilleur. Substantivement. Le meilleur, ce qui vaut le mieux. «… pour le meilleur… » I, 130. « Le plus touft fera le meilleur… » II, 155.

Mon meilleur. «… fi vous congnoiffiez que mon meilleur feuft tel que ie fuys demeurer. . . » II, 49. «… mon meilleur fera poind ne me marier. » 140.

— En parlant du vin. «… vous mefmes, monfieur le prieur, aymez boyre du meilleur. » I, 105. «… beuuoit du meilleur. » 365. Voir Amen- der.

Meillieu. Milieu. «… le meillieii de la felle… » I, 133. «… au meillieu de la diftance… » 315. «… par le meillieu des gardes & du guet… » 335.

Mejane (Meiana, Italien, de p-éito ; , milieu). Artimon. «… force vent à trauers les meianes. » III, 66. Voir Contremejane.

Melancholicque. Voir Fascherie.

Melancholie, Merencolie. Bile. «… vn peu de melancholie ai- grette… la lie, que vous nom- mez melancholie. » II, 33.

— Tristesse, chagrin, «…frère le.in onques ne s’en donna me- lancholie… » III, 66. «… efpritz