Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 06.djvu/191

Cette page n’a pas encore été corrigée


SOULOIR

SOURDRE

18]

solle (à la savate) avec l’âme de Judas dans le Mystère de la Passion d’Arnoul Greh in. V. P. Paris, Les Manuscrits français, t. VI, p. 307. Il rappelle que le jeu à la soollc est indiqué dans les jeux de Gargantua et que plusieurs commentateurs n’ont pas compris ce mot.

SoULOiR. Avoir coutume. « le fouloys iadis boyre tout : main- tenant, ie n’y laill’e rien. » I, 25. «… y paiïbit temps aufli plaifantement qu’il foulait en dez ou es chartes. « 88. «…vous nous en fouliez volontiers bailler, & maintenant y refufez. » 98. «… ie trouue le vin meil- & plus à mon goull fauoureux, que ne foulais : plus que ne foulais, ie crains la rencontre du mauuais vin. » II, 137. «… plus tant que ie fouloys ne m’esbahys de ce que les Turcs reuerent telz folz… » 212. «… comme iadis on fouloyt en guerre au iour de bataille, ou affault, promettre aux foubdars double paye pour celluy iour… » 297-298. «… monfieur Lucifer… i’c foulait defieuner de efcholliers. » 431. «… comme ou foulait fouetter les petitz enfans en nos pays quand on pendoit quelque malfaiteur, » 458. «… le toc- queceinft horrificque, tel que iadis foulaient les Guafcons en Bourdeloys faire contre les guabelleurs & commissaires… » 504. «… par les Cours de Parlement, foulaient iadis régner deux fortes de poifTon… » III, 121. «… eftoient les iours didz malheu- reux & nefaftes, efquelz le Prêteur n’vfoit de ces trois motz, faftes & heureux, efquelz d’iceulx \itt foulait… » 185. Voir Ancre, Cephaleonomautie, Gésir, Safrane,

SouLPHRE. « La telle (des moutons) dont auecques vn peu de soulphre on faid vne mirificque decoiflion… » II, 294. Voir Baurach.

Soupe, Souppe. «… rendit plus de quatre potées de fouppcs, & l’ame méfiée parmy les fouppes. » I, 134. Voir Boire, Morver, Pain. Sauppes grasses. Voir Miche. Sauppes (le Icurier. D’après Burgaud des Marels, il faut comprendre soupes de laurier, et non, comme Le Duchat, sonpes de lévrier. « Grades fouppes de prime. Sauppes de Leurier. » II, 477. Voir Laboureur.

Souppcs Lionnoises. II, 477. Voir Grignoteur.

Sauppes de nierlui. Voir Merlus.

Sauppes de prime. Au poinct du iour pareillement nous efueilla pour manger souppes de prime. » III, 30, Voir Prime.

Souplement, Soupplement.

« Comment Gymnafte soupplement tua le capitaine Tripet… » I, 152. «… en leur baillant le premier denier… ie le mis si souplement que il sembla que feufl vn grand blanc… » 502. Voir Avaller, Estrivier.

Souppe. Voir Soupe.

Soupper. Voir Lever.

SouRciLE, Sourcille, Soucille. 1’… les œilz hors la teste fichez fus des os semblables aux talons, sans soucilles… « II, 384. «… le nez pointu & aquilin, & les sourcilles rudes & grandes… » III, 148. Voir Depression, Liche-frète.

Sourd. Salamandre terrestre, ou peut-être orvet commun. II, 499.

Sourd. Voir Mut.

Sourdre. « … la liqueur sourdante d’icelle fontaine… » III. 157

Au figuré. « … iamais en