Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 06.djvu/124

Cette page n’a pas encore été corrigée


ii6

PROTRAICT — PUDENDES

querelle original & prototype de celle qui est à P.iris. » II, 559. « Prototype, première forme, pa- tron, model. » III, 201.

Protraict. Voir Pourtraict.

Pro TRAïc ruRE. Voi r Ponrlraictnre.

Protraire. Voir Pourtrairc.

Prou. «… ie auray/^co » d’affaires auiourd’huy, li dieu ne nie ayde… » 1, 26. «… il auoit tirou affaire de fauuer l’eaue be- noille par les eglifes… » 227. «… s’ilz guaingnoient la ba- taille. Ion anoit proti de quoy payer… » II, 298. «… quand feras eu lang de refpondre… tu auras prou affaire… » III, 50. « Mangent-elles point fouppes ?

— point. — Et de patilTerie ?

— prou. » 110. Voir Contrcpoinct, Elyiiiologie, Folaslrie, Frayer, Lanterner, Mémoire, Oui.

Prouesse. Voir Briguanderie, Congre, Infatigable.

Proufiter, Prouffiter. Voir Profiter.

Prouver. « A quoy prouuer ie vouspourrois renuoyer au liure de Laurens Valle contre Bar- tole… » I, 40.

Provenir. « De reflleuner il s’eft abrtenu depuys qu’il eut fa forte colicque, prouenente à caufe que es contrées Boréales l’on auoit fes nourriffous viuandiers, charbonniers, & chaircuitiers oultragé villainement. » II, 452.

Proverbe. « C’eft vérifier le pro- uerhe Lombardique. Pajfato cl pericolo, gabato et fanto. » II, 357. Voir Nopces.

Providemce (Providentia, pré- voyance). « II… vous a faid icy aptenient, non ailleurs, paindre les armes de France, par fiiiguliaire & vertueufe ^ ; o- uidence. » II, 508.

Provincial. Voir Chapitre.

Provision. Voir Li^na< ; e.

Provocqué. Voir Eiidommaigé.

Provoir. Voir Pourvoir,

Proximes (Proximi, les proches). « le dilige & redame mt% proxi- mes. » I, 242.

Proximité. «… fi n’eftoit quel- que proximité. Que nous auons à la grande cité. Où nous pou- uons aller aliques vices… » III, 278.

Pkudentement. «… fe gouuern.i fi bien Si prudentement monfieur le nouueau chaftellain… » II, 20. «… que prudentement le fi- gura.îifope en fes Apologes… » 8r. « Et y notez prudentement, que c’eft la vraye Pfycogonie de Platon… » III, 137 et IV, 339.

Prune. Chapeau à prunes succees. Voir Chapeau.

Prunelle. Voir Marqué.

Prurit. Voir Desgourdissemcnt.

PsAULTiER. «… le paffaige du pfaultier où il eft efcript. » I, 235 et IV, 168.

PsEAULME. Voir A. p. 3, col. 2.

PsiLA. Voir Aele.

PsOLOENTES (’Kr/Ao£ ; ;, accompagué de fumée, fumant, en parlant de la foudre). «… les categides, thielles, lelapes & prefteres en- flamber tout au tour de nous par les pfolocntes, arges, elicies, iSc aultres eiaculatious ethe- rees… » II, 336.

PsYCOGONiE. Voir Prudentement.

PsYLiON. Plante. «… Pfylion qui femble à la Puffe… » II, 233.

PrissANE (nT’.Tàvï), ptisdna, tisane d’orge). Tisane. «… de laquelle race peu furent qui aimaffent la ptiffane… » I, 221.

PrYADES (n-j’i ; , TîTjàSo ; , sorte de vipère ou d’aspic). II, 499.

Puant. «… fcelerat, pendart, puant, punais, ladre… » II, 223. Voir Exhalation.

PucELLES. Poissons. II, 481.

PuDENOES. Voir Inculquer.