Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


90

LK CINQVIESMt LIVRH.

Roy afllegé. Pour donques de ceftuy inconuenient le guarentir, il n’ell celuy ne celle de fa bande, qui n’y offre fa vie propre, & fe prenent les vns les autres de tous endroids aduenant le fon de la mufique. Quant aucun prenoit vn prifonnier de part contraire, luy faifant la reuerance, luy frappoit doucement en main dextre, le metcoit hors ce parquet, & luccedoit en fa place. S’il aduenoit qu’vndes Roys fuft en prife, n’elloit licice à partie aduerie le prandre : ains elloit fait rigoreux commandement à celuy, qui l’auoit def- couuert,oule tenoit en prife, luy faire profonde reue- rance, & l’aduertir difant. Dieu vous gard : afin que de fes officiers fuft fecouru & couuert, ou bien qu’il changeaft de place, li par malheur ne pouuoit eilre fecouru. N’eftoit toutesfois prins de partie aduerfe, mais falué, le genoil gauche en terre, luy difant, bon iour. Là eftoit fin du tournay.