Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


CHAPITRE XI.

45

leurs efchappe, depuis qu’vne fois l’ont mis entre leurs ferres. Et fe couurent les tertes aucunefois de bonnets à quattre gouttières, ou braguettes : autres de bonnets à reuers, autres de mortiers, autres de capa- rafTons mortifiez. Entrans en leur tapinaudiere nous dift vn gueux de l’holHere, auquel auons donné demy teilon : gens de bien Dieu vous doint de leans bien toll en fanté fortir : confiderez bien le minois de ces vaillans pilliers, arboutans de iulHce Grippe- minaudiere. Et notez que fi viuez encore fix Olym- piades & l’aage de deux chiens, vous verrez ces Chats-fourrez feigneurs de toute l’Europe & pofTef- feurs pacifiques de tout le bien & dommaine qui eft en icelle, ii en leurs hoirs, par diuine punition, foubdain ne deperiiïbit le bien & reuenu par eux iniuilement acquis : tenez-le d’vn gueux & bien. Parmy eux règne la fexte effence, moyennent la- quelle ils grippent tout, deuorent tout, & conchient tout : ils brullent, efclattent, décapitent, meurdrif- fent, emprifonnent, ruinent & minent tout fans dif- cretion de bien & de mal. Car parmy eux vice ell vertu appellee : mefchanceté ell bonté furnommee : trahifon a nom de feauté : larrecin ell : dicl libéralité : pillerie eft leur deuile, & par eux faide, eft trouuee bonne de tous humains, exceptez moy les héréti- ques, & le tout font auec fouueraine & irréfragable authorité. Pour figne de mon pronoflic aduiferez que leans font les mangeoires au deflus des raile- liers. De ce quelque iour vous fouuienne. Et fi iamais pelles au monde, famine, ou guerres, vorages, cateclifmes, conflagrations, mal’heur aduiennent, ne les attribuez, ne les referez aux coniundions des pla- nettes maléfiques, aux abus de la cour Romaine, ou tyrannie des Roys & Princes ’terriens, à l’impoilure