Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/409

Cette page n’a pas encore été corrigée


LA SCIOMACHIE. 4OI

ché d’or, couuert de croiflans eftofTez en riche bro- derie de toille & canecille d’argenc. De telle parure eftoient femblablement veftuz & couuers tous les hommes d’armes fufdits, & leurs cheuaux pareille- ment. Et n’efl ; à obmetcre qu’entre les fufdits croiflans d’argent à haut relief, par certains quadres eftoient en riche broderie pofees quatre gerbes reca- mees à couleur verde, autour defquelles eftoit efcrit ce mot, FLAVESCENT. Voulant fignifier (félon mon opinion) quelque fienne grande efperance élire pro- chaine de maturité & iouiflance.

Ces deux bandes ainfi efcartees, & reftant la place vuyde, foudain entra par le coflé droit du bas de la place vne compagnie de ieunes & belles Dames riche- ment atournees, & veftues à la Nymphale, ainfi que voyons les Nymphes par les monumens antiques. Defquelles la principale plus eminente & haute de toutes autres, reprefentant Diane, portoit fus le fommet du front vn croiiïant d’argent : la cheuelure blonde efparfe fus les efpaules, treflee fus la tefte auecques vne girlande de laurier toute inflrophiee de rofes, violettes, & autres belles fleurs : veftue fus la fottane & verdugalle de damas rouge cramoifi à riches broderies, d’vne fine toille de Cypre toute battue d"or : curieusement pliee, comme fi full vn rochet de Cardinal, defcendant iufques à my iambe, & par defllis vne peau de Léopard bien rare & pre- cieufe attachée à gros boutons d’or fus l’efpaule gauche. Ses botines dorées, entaillées, & nouées à la Nymphale auecques cordons de toille d’argent : fon cor d’Iuoire pendant fouz le bras gaufche, fa troufl"e precieufement recamee & labourée de Perles pendoit de l’efpaule droite à gros cordons & houppes de foye blanche & incarnate. Elle en main droite

m. t6