Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/292

Cette page n’a pas encore été corrigée


284 I-A CRESME PHILOSOPHALLE

Vcrùm, la froidure hybernalle des Antipodes, pafTanc en ligne orchogonalle par l’omogenee foli- dité du centre, pourroit par vne doulce anti- perillalle cfchaufrcr la iuperficielle connexitc de noz talons.

Vtrùm, les pendans de la zone torride pourroyent tellement.s’abbrcuuer des catarades du Nil, qu’ils vinffent à humeder les plus cauiliques parties du ciel Empiree.

Vtrùm, tant feulement par le long poil donné à l’ourfe metamorphofee, ayant le derrière tondu à la bougreffe pour faire vne barbutte à Triton, pourroit eftre gardienne du pol Articque,

Vtrùm, vne fentence élémentaire pourroit alléguer prelcription decennalle contre les animaux amphibies, & è contra l’autre refpediuement former complainde en cas de faifme & nouuelleté.

Vtrùm, vne grammaire hirtorique & metheorique, contendantes de leur antériorité & polleriorité par la triade des articles, pourroyent trouuer quelque ligne ou charadere de leurs croniques fur la palme Zenonique.

Vtrùm, les genres generaliiïimes par violente ele- uation deiïus leurs prcdicaments, pourroyent grimper iufques aux ellages des tranfcendentes, & par con- fequent laifler en friche les efpeces fpeciales & pre- dicables, au grand dommaige & interell des pauures maillres es arts.

Vtrùm, l’omniforme Prothee fe faifant cigale, & muficalcment exerçant fa voix es iours canicu- laires, pourroit d’vne rofee matutine foigneufement emballée au mois de May, faire vne tierce concodion deuant le cours entier d’vne efcharpe Zodiacale.

Vtrùm, le noir Scorpion pourroit foiiffrir folu-

I