Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/172

Cette page n’a pas encore été corrigée


164 Lt CINQVIESME LIVRE.

roit Philoxenus, ou comme vne Grue, ainfi que fou- haitcoit Melanthius.

Foy de Lanternier, s’efcria frère lean, c’eft vin de Grèce, gallant & voltigeant. O pour dieu, amye, enfeignez moy la manière comment tel le faiftes ! A moy, dill Pantagruel, il me femble que font vins de Mireuaux. Car auant boire ie l’Imaginois. Il n’a que ce mal qu’il cft frais, mais ie dis frais, plus que glaffe, que l’eau de Nonacris & Derce, plus que la fontaine de Conthoperie en Corinthe, laquelle glaf- foit l’eftomach & parties nutritiues de ceux qui en beuuoient, Beuuez, difl ; Bacbuc, vne, deux ou trois fois. De rechef changeans d’Imagination telle trou- uerez au goull : , faueur ou liqueur comme l’aurez imaginé. Et dorefnauant diftes qu’à Dieu rien foit impolïïble. Onques, refpondi-ie, ne fut dit de nous, nous maintenons qu’il eft tout puifTant.

^