Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/158

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment en VEinblemature eftoit figuré le Hourt. & l’affaut que donnait le bon Bacchus contre les Indians.

Chapitre XXXIX.

ONSEQVEMMENT cftoit flgUré

le Hourt^ & l’alTaut que donnoit le bon Bacchus contre les Indians. Là confiderois que Silenus chef de l’auantgarde fuoit à grofTes gouttes, & fon Afne aigrement tourmentoit ; l’Afne de mefmes ouuroit la gueule horriblement, s’efmouchoit, def- marchoit, s’efcarmouchoit, en façon efpouuantable, comme s’il eufl ; vn Freflon au cul.

Les Satyres Capitaines, Sergens de bandes, Caps d’Eicadre, Corporals, auec cornaboux fonnant les orties furieufement tournoyoient autour de l’armée à faux de cheures, à bons, à pets, à ruades, & penades, donnans courage aux compagnons de ver- tucufement combatre : tout le monde en figure cryoitEuohe. Les Menades premières faifoicnt incur- fion fur les Indians auec cris horribles, & fons efpouuantables de leurs tymbous & boucliers : tout le Ciel en retentifloit, comme defignoit l’Emblemature :