Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/368

Cette page n’a pas encore été corrigée


voyageoient pour guain ne traficque de marchandise. Une & seule cause les avoit en mer mis, sçavoir est studieux desir de veoir, apprendre, congnoistre, visiter l’oracle de Bacbuc, & avoir le mot de la Bouteille, sus quelques difficultez proposées par quelqu’un de la compaignie. Toutesfoys ce ne avoit esté sans grande affliction & dangier evident de naufraige. Puys luy demanda quelle cause luy sembloit estre de cestuy espovantable fortunal, & si les mers adiacentes d’icelle isle estoient ainsi ordinairement subiectes à tempeste, comme en la mer Oceane sont les Ratz de Sanmaieu, Maumusson, & en la mer Mediterranée le gouffre de Satalie, Montargentan, Plombin, Capo Melio en Laconie, l’estroict de Gilbathar, le far de Messine, & aultres.