Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/353

Cette page n’a pas encore été corrigée
345
chapitre xx.


auiourd’huy est l’infeste feste de tous les millions de Diables.

Helas (dist Panurge) frère Ian se damne bien à crédit. O que ie y perds un bon amy. Zalas, Zalas, voicy pis que antan. Nous allons de Scylle en Caryde, holos ie naye. Confiteor. Un petit mot de testament frère Ian, mon père, monsieur l’abstracteur mon amy, mon Achates. Xenomanes mon tout. Helas ie naye, deux motz de testament. Tenez icy sus ce transpontin.