Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/351

Cette page n’a pas encore été corrigée
343
chapitre xx.


mille & millions, & centaines de millions de Diables soyt le Coqu cornard au Diable. Ayde nous icy hau Tigre. Viendra il ? Icy à orche. Teste Dieu plène de reliques, quelle patenostre de Cinge est ce que tu marmottez là entre les dens ? Ce Diable de fol marin est cause de la tempeste, & il seul ne ayde à la chorme. Par Dieu si ie voys là, ie vous chastieray en Diable tempestatif. Icy Fadrin mon mignon : tiens bien, que ie y face un nou Gregeoys, O le gentil mousse. Pleust à Dieu que tu feussez abbé de Talemouze, & celluy qui de præsent l’est feust guardian du Croullay. Ponocrates mon frère vous blesserez là. Epistemon guardez vous de la Ialousie, ie y ay veu tomber un coup de fouldre. Inse. C’est bien dict. Inse, inse, inse, inse. Vieigne esquif. Inse. Vertus Dieu qu’est ce là ? Le cap est en pièces. Tonnez Diables, petez, rottez, fiantez. Bren pour la vague. Elle a, par la vertus Dieu, failly à m’emporter soubs le courant. Ie croy que tous les millions de Diables tiennent icy leur chapitre provincial, ou briguent pour election de nouveau Recteur. Orche. C’est bien dict. Guare la cavèche hau mousse, de par le Diable hay. Orche. Orche.

Bebebebous, bous bous, (dist Panurge) bous, bous, bebe be bou bous. ie naye. Ie ne voy ne Ciel, ne Terre. Zalas, Zalas. De quatre elemens ne nous reste icy que feu & eau. Bouboubous, bous, bous. Pleust à la digne vertus de Dieu que à heure præsente ie feusse dedans le clos de Seuillé, ou chés Innocent le pastissier davant la cave paincte à Chinon sus poine de me mettre en pourpoinct pour cuyre les petitz pastez. Nostre home sçauriez vous me iecter en terre ? Vous sçavez tant de bien, comme l’on m’a dict. Ie vous donne tout Salmiguondinoys,