Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/307

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment Pantagruel arriva en l’isle Ennasin & des estranges alliances du pays.

Chapitre IX.



Zephyre nous continuoit en participation d’un peu du Garbin, & avions un iour passé sans terre descouvrir. Au tiers iour à l’aube des mousches nous apparust une isle triangulaire bien fort ressemblante quant à la forme & assiette à Sicile. On la nommoit l’isle des alliances. Les hommes & femmes ressemblent aux Poictevins rouges, exceptez que tous hommes, femmes, & petitz enfans ont le nez en figure d’un as de treuffles. Pour ceste cause le nom antique de l’isle estoit Ennasin. Et estoient tous parens & alliez ensemble, comme ilz se vantoient, & nous dist librement le Podestat du lieu.

Vous aultres gens de l’aulte monde tenez pour chose admirable, que d’une famille Romaine (c’estoient les Fabians) pour un iour (ce feut le trezième du moys de Febvrier) par une porte (ce feut la porte Carmentale, iadis située au pied du Capitole, entre le roc Tarpeian & le Tybre, depuys surnommée Scelerate) contre certains ennemis des Romains (c’estoient les Veientes Hetrusques) sortirent trois