Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/207

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment naissent les procés, & comment ilz viennent à perfection.

Chapitre XLII.


Cest pourquoy (dist Bridoye continuant) comme vous aultres messieurs, ie temporize attendant la maturité du procés, & sa perfection en tous membres : ce sont escriptures & sacs. Arg. in l. si maior. C. commu. diui. & de conf. d. 1. c. Solennitates. & ibi gl. Vn procés à sa naissance premiere me semble, comme à vous aultres messieurs, informe & imperfaict. Comme vn Ours naissant n’a pieds ne mains, peau, poil, ne teste : ce n’est qu’vne piece de chair rude & informe. L’ourse à force de leicher la mect en perfection des membres, vt no. doct. ff. ad leg. Aquil. l. ii. in si. Ainsi voy ie, comme vous aultres messieurs, naistre les procés à leurs commencemens informes & sans membres. Ilz n’ont qu’vne piece ou deux : c’est pour lors vne laide beste. Mais lors qu’ilz sont bien entassez, enchassez, & ensachez, on les peut vrayement dire membruz & formez. Car forma dat esse rei. l. si is qui. ff. ad leg. falci. in c. cum dilecta extra de rescrip. Barbatia consil. 12.