Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/152

Cette page n’a pas encore été corrigée
144
le tiers livre.


dicin, & vn Iurisconsulte. Auecques eulx ensemble nous confererons de vostre perplexité. Par sainct Picault (respondit Panurge) nous ne serons rien qui vaille, ie le voy desia bien. Et voyez comment le monde est vistempenardé. Nous baillons en guarde nos âmes aux Théologiens, les quelz pour la plus part sont hæreticques : Nos corps es medicins, qui tous abhorrent les medicamens, iamais ne prennent medicine : Et nos biens es Aduocatz, qui n’ont iamais proces ensemble. Vous parlez en Courtisan (dist Pantagruel). Mais le premier poinct ie nie, voyant l’occupation principale, voyre vnicque & totale des bons Théologiens, estre emploictée par faictz, par dictz, par escriptz, à extirper les erreurs & hæresies, (tant s’en fault qu’ilz en soient entachez) & planter profundement es cueurs humains la vraye & viue foy catholicque. Le second ie loue, voyant les bons Medicins donner tel ordre à la partie prophylastice & conseruatrice de santé en leur endroict, qu’ilz n’ont besoing de la therapeutice & curatiue par medicamens. Le tiers ie concede, voyant les bons aduocatz tant distraictz en leurs patrocinations & responses du droict d’aultruy, qu’ilz n’ont temps ne loisir d’entendre à leur propre. Pourtant dimanche prochain ayons pour Theologien nostre pere Hippothadée : pour medicin, nostre maistre Rondibilis : pour Legiste, nostre amy Bridoye. Encores suys ie d’aduis que nous entrons en la tetrade Pythagoricque, & pour soubrequart ayons nostre feal le Philosophe Trouillogan, attendu mesmement que le Philosophe perfaict, & tel qu’est Trouillogan, respond assertiuement de tous doubtes proposez. Carpalim donnez ordre que les ayons tous quatre dimanche prochain à dipner.