Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/144

Cette page n’a pas encore été corrigée
136
le tiers livre.

Comment frere Ian reconforte Panurge sus le doubte de Coquage.

Chapitre XXVIII.



Ie t’entends (dist frere lan) mais le temps matte toutes choses. Il n’est le Marbre ne le Porphyre, qui n’ayt sa vieillesse & décadence. Si tu ne en es là pour ceste heure, peu d’années après subsequentes ie te oiray confessant, que les couilles pendent à plusieurs par faulte de gibessiere. Desia voy ie ton poil grisonner en teste. Ta barbe par les distinctions du gris, du blanc, du tanné, & du noir, me semble vne Mappemonde. Reguarde icy. Voy là Asie. Icy sont Tigris & Euphrates. Voy là Afrique. Icy est la montaigne de la Lune. Voydz tu les paluz du Nil ? Deçà est Europe. Voydz tu Theleme ? Ce touppet icy tout blanc, sont les mons Hyperborées. Par ma soif, mon amy, quand les neiges sont es montaignes : ie diz la teste & le menton, il n’y a pas grand chaleur par les valées de la braguette.

Tes males mules (respondit Panurge). Tu n’entends pas les Topiques. Quand la neige est sus les montaignes : la fouldre, l’esclair, les lanciz, le mau lubec, le rouge grenat, le tonnoirre, la tempeste, tous