Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/322

Cette page n’a pas encore été corrigée


ie gaigne les pardons au premier tronc seulement: car ie me contente de peu en ces matieres, & puis me mis à dire mes menuz suffrages, et oraisons de saincte Brigide: mais il gaigna à tous les troncz, & tousiours bailloit argent à chascun des pardonnaires. De là nous transportasmes à nostre Dame, à sainct Iehan, à sainct Antoine, & ainsi des aultres esglises ou avoit bancque de pardons, de ma part ie n'en gaignoys plus: mais luy à tous les troncz, il baysoit les relicques, & à chascun donnoit. Brief quand nous fusmes de retour il me mena boire au cabaret du chasteau et me montra dix ou douze de ses bougettes plaines d'argent.

A quoy ie me seigny faisant la croix, disant. Dont avez vous tant recouvert d'argent en si peu de temps?

A quoy il me respondit, que il l'avoit prins des pardons: car en leur baillant le premier denier (dist il) ie le mis si soupplement, que il sembla que feust ung grand blanc, par ainsi d'une main ie prins douze deniers, voire bien douze liards ou doubles pour le moins, et de l'aultre troys ou quatre douzains: et ainsi par toutes les esglises où nous avons esté.

Voire mais (dis ie) vous vous damnez comme une sarpe & estes larron & sacrilege.

Ouy bien, dist il, comme il vous semble, mais il ne me le semble pas quand à moy. Car les pardonnaires me le donnent, quand ilz me disent en presentant les relicques à bayser, centuplum accipies, que pour ung denier ien prene cent: car accipies est dit selon la maniere des Hebrieux qui vient du futur en lieu de l'imperatif, comme avez en la loy, dominum deum tuum adorabis et illi foli servies, diliges proximuum tuum, & sic de aliis. Ainsi quand le pardonnigere me dit, centuplum accipies, il veult dire, centupluim accipe, & ainsi l'expose rabi Quimy & rabi