Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/221

Cette page n’a pas encore été corrigée


les religieux et religieuses de Theleme.

CHAPITRE LVI

Les dames, au commencement de la fondation, se habilloient à leur plaisir et arbitre. Depuis, feurent reforméez par leur franc vouloir en la façon que s’ensuyt.

Elles portoient chausses d’escarlatte, ou de migraine et passoient lesdictes chausses le genoul au dessus par troys doigtz justement, et ceste liziere estoit de quelque belles broderies et descoupeures. Les jartieres estoient de la couleur de leurs bracelletz, et comprenoient le genoul au dessus et dessoubz. Les souliers, escarpins et pantoufles de velours cramoysi rouge ou violet, deschiquettées À barbe d’escrevisse.

Au dessus de la chemise vestoient la belle vasquine de quelque beau camelot de soye. Sus icelle vestoient la verdugale de tafetas blanc, rouge, tanné, grys, etc., au dessus la cotte de tafetas d’argent faict à broderies de fin or et à l’agueille entortillé, ou, selon que bon leur sembloit, et correspondent à la disposition de l’air, de satin, damas, velour