Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/206

Cette page n’a pas encore été corrigée


en certains endroictz punit rigoureusement les aucteurs de rebellion.

«  À ces exemples je veulx que me livrez avant le departir : premierement ce beau Marquet, qui a esté source et cause premiere de ceste guerre par sa vaine oultrecuidance ; secondement ses compaignons fouaciers, qui feurent negligens de corriger sa teste folle sus l’instant ; et finablement tous les conseillers, capitaines, officiers et domestiques de Picrochole, lesquelz le auroient incité, loué ou conseillé de sortir ses limites pour ainsi nous inquieter. »

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>