Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/188

Cette page n’a pas encore été corrigée


gens, au nom de Dieu le createur, lequel vous soit en guide perpetuelle, et dorenavant ne soyez faciles à ces otieux et inutilles voyages. Entretenez voz familles, travaillez, chascun en sa vocation, instruez voz enfans, et vivez comme vous enseigne le bon apostre sainct Paoul. Ce faisans, vous aurez la garde de Dieu, des anges et des sainctz avecques vous, et n’y aura peste ny mal qui vous porte nuysance. »

Puis les mena Gargantua prendre leur refection en la salle ; mais les pelerins ne faisoient que souspirer, et dirent à Gargantua :

«  O que heureux est le pays qui a pour seigneur un tel homme ! Nous sommes plus edifiez et instruictz en ces propos qu’il nous a tenu qu’en tous les sermons que jamais nous feurent preschez en nostre ville.

— C’est (dist Gargantua) ce que dict Platon, lib. v. de Rep. : que lors les republiques seroient heureuses quand les roys philosopheroient ou les philosophes regneroient. »

Puis leur feist emplir leurs bezaces de vivres, leurs bouteilles de vin, et à chascun donna cheval pour soy soulager au reste du chemin, et quelques carolus pour vivre.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Comment Grandgousier traicta