Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/135

Cette page n’a pas encore été corrigée


qu’on luy ouvrist la porte, mais se transporta sus le bolevard, et dist à l’embassadeur : « Qu’i a il de nouveau ? Que voulez vous dire ? »

Adoncques l’embassadeur propousa comme s’ensuit :

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>