Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/129

Cette page n’a pas encore été corrigée


d’assault la Roche Clermauld, et le regret et difficulté que feist Grandgousier de entreprendre guerre ===

Cependent que le moine s’escarmouchoit comme avons dict contre ceulx qui estoient entrez le clous, Picrochole à grande hastiveté passa le gué de Vede avec ses gens, et assaillit La Roche Clermauld, auquel lieu ne luy feut faicte resistance quelconques, et, par ce qu’il estoit jà nuict, delibera en icelle ville se heberger soy et ses gens, et refraischir de sa cholere pungitive.

Au matin, print d’assault les boullevars et chasteau, et le rempara très bien, et le proveut de munitions requises, pensant là faire sa retraicte si d’ailleurs estoit assailly, car le lieu estoit fort et par art et par nature à cause de la situation et assiete.

Or laissons les là et retournons à nostre bon Gargantua, qui est à Paris, bien instant à l’estude de bonnes lettres et exercitations athletiques, et le vieux bon homme Grandgousier, son pere, qui après souper se chauffe les couiles à un beau, clair et grand feu, et, attendent graisler des chastaines, escript au foyer avec un baston bruslé