Page:Quérard - La France littéraire, t. 6, 1834.djvu/18

Cette page n’a pas encore été corrigée


L’abbé Lenglet, dans ses notes manuscrites, attribue à madame Meheust ce volume, qui n’est pas le même ouvrage que l’Histoire de Mélisthènes par feu M. de Saint-Hyacinthe, 1723, in-12, qui n’est pas de Saint-Hyacinthe.

MEHLISS (E.-G.-E.), notaire royal à Hemmendorff.

— Liste de 16,000 militaires au service de France, faits prisonniers de guerre de 1810 à 1814 et qui sont morts en Russie, en Pologne et en Allemagne ; suivie d’une autre liste de militaires encore vivants en Russie. Paris, Guillemé, 1826 ; ou Paris, galerie l’ivienne, n. 56, 1827, in-8, 4 fr.

MEIBOMIUS (Jean-Henri Meybaum, en latin), savant médecin allemand, mort en 1655.

— Flagrorom (de) usu in re venerea. Nova edit. Londini, 1665 (Parisiis, 1757), in-32.

Cette édition, qui ne comprend guère que le texte de Meibomius, n’est point aussi recherchée que celle de Francfort, 1670, pet. in-8., qui renferme des additions de Th. Bartholin, et du fils de l’auteur.

— Aphrodisiaque externe, ou Traité du fouet et de ses effets sur le physique de l’amour (trad. libre du latin), par D*** (doppet). Sans lieu d’impression (Genève), 1788, in-18.

C’est plutôt une imitation qu’une traduction de l’ouvrage de Meibomius.

— Utilité (de l’) de la flagellation dans les plaisirs du mariage et dans la médecine ; trad. du latin et enrichi de notes historiques, critiques et littéraires, par Cl.-F.-X. Mercier, de Coinpiègne, avec le texte. Paris, J. Girouard, 1792, 1795, in-16. — IIIe édition, revue, corrigée et augmentée de l’Amour fouetté, par Fuzelier. Paris, Mercier, 1800, in-18. — Autre édition, enrichie de notes, d’une introduction et d’un index. Londres (Besancon), 1801, in-8.

Des deux premières éditions de cette traduction on ne recherche guère que les exemplaires tirés sur papier vélin, parce qu’elles sont très-mal imprimées.

La dernière édition est très-soignée. L’imprimeur l’ayant annoncée par une affiche, qui fut placardée jusqu’aux portes des églises de Besançon, le scandale fut si grand que la police fit saisir l’ouvrage. Il n’est cependant pas très-rare : depuis, on en a retrouvé un certain nombre d’exemplaires dans un grenier, où ils avaient été oubliés pendant quelques années. C’est à tort que quelques personnes ont considéré M- Charles Nodier comme l’éditeur de cette réimpression.

MEIBOMIUS (Henri), fils du précédent.

— Description de l’Idole des anciens Saxons, appelée Irmensul…

Extraite et trad. du latin par M. Éloy Johanneau, et insérée dans le tom. IV des Mémoires de l’Académie celtique.

MEIDINGER (Jean-Valentin), maître de langues italienne et française à Francfort-sur-le-Mein.

— Grammaire (nouv.) allemande-pratique, ou Méthode facile et amusante pour apprendre l’allemand…

Cette grammaire a eu un grand nombre d’éditions, tant en Allemagne qu’en France ; les plus récentes sont les suivanles :

Édition revue, corr, et considérablement augmentée par des professeurs des deux langues. Strasbourg et Paris, Kœnig, an ix (1801) ; in-8 de 11 et 450 pag., 3 fr. 50 c.

Luxembourg, P. Cercle ; et Paris, Levrault frères, 1 Soo, in-8 de 448 pag.

Strasbourg, L. Eck; et Paris, Pougens, 1800, in-8, 2 fr. 50 c.

Coblentz, Hériot, 1815, in-8, 3 fr. 50 c

Strasbourg, L. Eck, 1816, in-12.

Metz, Collignon, 1818, ou 1823, in-8, 2 fr. 25 c.

Montbélïard, de l’impr. de Deckherr, 1818, 1819, 1834, in-12.

Leipzig, Fr. Fleiscber, 1818, in-8, 3 fr. 50 c.

Metz, Gerson Levy, 1824, in-8.

Metz, Hadamard, 1828, in-8.

— La même, précédée d’un Traité de la prononciation, par F.-G. Eichhoff. Paris, Batidry ; Hingray, 1830, 1832, 1833, in-8, avec un modèle d’écriture, 3 fr. 50 c.

L’édition de 1830 est présentée comme la quinzième édition : celles de 1832 et 1833 portent toutes deux : seizième édition.

— La même, abrégée, sous ce titre : Abrégé de la Grammaire allemande pratique de J.-V. Meidinger. Première édition, augmentée d’un vocabulaire et de dialogues français-allemand. Strasbourg, L. Eck, 1817, in-8.

— Grammaire (nouv.) italienne pratique. VIe édit., revue, corrigée et augmentée. Francfort-sur-le-Mein, Guilhauman, 1818, in-8, 3 fr. 50 c.

— Pièces de grammaire allemande, ou Méthode nouvelle et facile pour apprendre l’allemand. Leipzig, Benj. Pleischer, 1814, in-12, 2 fr.

— Praktische franzœsische Grammatik, wodurch man dièse Sprache auf eine ganz neue und sehr leichte Art in kurzer Zeit gründlich erlernen kann. XVe durchans verbesserte und vermehrte Ausgabe. Strasbourg und Paris, Koenig, 1800, in-8 de x et 492 pag., 3 fr.

Autres réimpressions faites en France :

Strasbourg, de l’impr. de Lorenz, I8I3, in-12.

Montbéliard, Deckherr, 1821, in-12.

Strasbourg, de l’impr. de Schuler, 1824, ou 1833, in-8.

MEIDINGER (Henri). — Dictionnaire étymologique et comparatif des langues teuto-gothiques : gothique, l’ancien l’an-