Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/89

Cette page n’a pas encore été corrigée


À NI) ’'.". A ! rD

sous ce litre* Mchanle (la) fimme, et le lion Jeune homme. Paris, 1807, ?. vol. in-12.

—’Entretiens de Zerbês, roi de Lydie et de son ministic, sur la situation desallaiiesde son royaume. Qtiestiuus soumises àTes-iuien des cabinets politiques, dédiées aux puissances de l’Europe. Berne, Soc. tjjrograjrhique (Paris), 178 S, in-8 de xiv-99 pag.

— * Exameu ùnpaitial de la vie piivéc et publique do Louis XVI. Bambourg (Paris, Sêtier), 1797— iu-8.

L’auteur s’occupe d’une nom. édition, liè’-.augmentée, dé cet ouvrage, dans laquelle il.compare Ja conduite de Louis XVI à l’égard des trois assemblées et des puissances, cl lat onduile de celles — ci a sou cgaid. Celle nouv. édit. formcia 3 vol. in-S.

— Expédition de Bonaparte djns le Lcant, trad. de l’angl. Voyei ce litre.

— Fête (la) de la Pentccôle. Paris, Prudhornme, 1 ; 80, in-8.

Opuscule public sous lr pseudon. de Publius.’

— Tous (les) politiques, N" 1. Paris, le même, 1789, in-S.

Autre opuscule publié sous le même pseudon. —Histoireabrégée de l’Empiie britannique, pendant les années 1792 à 1796, trad. de l’angl. Voj. PLOT* DBS (Fr.).

— Histoire de, tout comme a fait

ma inèie. Paris, Tigcr, 1812, iu-18.

— * Histoire des Flibustiers. Paris, le même, I8IJI-I3, 9 vol. in-18.

Ces neuf vol. ont paru successivement, et chacun sous un titre pailiculiei t cette collection contient les olsloiic-, ïu du Roi de la îloclie, gouverneur de laToituc ; ? ° de Bras de fer, la teticui des Espagnols ; 3° de bolonais, celèlne capitaine ; 4° de Montauban le courage’tx ; 5° de Morgan l’incomparable ; 6° de Monbars l’cxtLiminatiui, le proltcleur des Indiens ; 70 de Laurent le prudent ; b’" de Grammonl-leGrand, deinicl cher des flibustiers.

— Histoire des Œufs de Pâques de M. de Calonne, viciés par Cérutti, ex-jésuite italien. Paris, Prudhomrne, 1789, br. iu-8.

— Mcmoiies de Paul Jones, sur la ié olution des Etats-Vfnis d’Amérique, trad. de l’angl. Voy. JOKES (P.).

— Musée de la jeunesse, ou Choix de contes, fables, allégories cl d’essais moraux

’propres à former l’esprit et le cceur de la jeunesse, tirés des uieilleuts auteurs auglais.Par., LePrieur, i&iii, in-12, afi.5oc.

— Néopbite (le) moderne. Paris, Sétier, 1793’, in-18.

’—Observations sur les trois ordres du loyaume. Paris, Prudliomme, 17S9, br. in-8.

Publiées sous le pseudon. de Puhliu-,.

— Œuls (les) de Pâques, poui l’ouvcrtuie des Étals-Généraux. Paris, le même, 1 789, in-8. ,

Publns SOUSJL nème pseudon. —

— Officier (!’) fiauç’ais dans la caverne de Cionmel], Paris, Ttger, 1812, iu-18.

— Pierre-le-Grand, poème traduit de l’italien. Voy. Di NIKA.

—.Quasimodo (la) de SurèncParà, Prudliomme, X789, in-8.

Publiée sous le pseudonyme de Publiit*

— Roi (le) d’Yvctotet la ieine de Hongiic. Paris, le même, 179, br. in-8.

Publié sous le même pseudou.

— Scandales (les) de S. A. R. Mgr. le duc d’Orléans ; av.ee cette cpîgtaphe : Le flot qui rapporta recule épouvanté. Paris, le même, 1789, in-8.

Publics sous le même pseudon

— Souvenirs (les) de Louis XVI. Paris, Cachet, 1790, in-8.

— Souvenus (les) du loi d’Augleleirc, pendant sa maladie ; trad. de l’angl. sur la treizième édit. Paris, Tigcr ; Fuchs; Lenorrnant, an IX(ISOI), in-8, 2 fr. 5o c.

Tiaduclinn supposée.

— *Tarlare (le) à Paris. (Dialogue ntre un Français et un Tartaie).par l’abbé A***. Paris, Maradan, 1788, in-8 de 160 pag. —*Vie de Chailes-Mclchior Artus, maiquis de Bonchamps.Voy. CHAUVEAU (P.M.).

J.*lri. André a cncoie trad de l’angl. un petit ouviage lesté inédit, iulilulc : Sur l’amélioration des prisons, — il a eu pail : i° a la tiaduclinn de l’Hisloiic îomaine de Tcigusson (1786) ; °àla Géographie générale de Malle-Brun, publiée sous le nom.de Mcntelle, 3’à la Bibliothèque académique, publiée par A. Sciics ; dà VILstaircj/liiloiopInquc de la révolution de FraiiLC, par Fantin Désodoards. Le dixième vol..est entièrement de lui. 1 ! a travaillé successivement ù la lédailiou des journaux suivants : au Journal des Deux-Ponts, en 1786 ; au Modérateur, avec Flins et Tonlanes ; au Journal monarchique, av ce le député Cloinioul-Tonneire el romanes ; aux Annales monarchiques, avec Lasalleice dtruicr journal se soutint de 1702-94, ii°n sans persécutions ; enfin au Mémoital, avec La Hâipc, rontatics et aultcs.

AND1ÏÉ (Nie), chirurgien chailatan du xvmc siècle, ne à Dijon, le i5 oclobic ’1704.

— *.Dissertation sur lesmaladiés de l’uîètre qui ont besoin de bougies. Versailles et Paris, 1751, in-12. — Manière de faire usage des bougies anii-vénéiiéuues, médicamenteuses el chirurgicales, propres à

.guérir Joutes les espèces de rétentions d’uiine, maladies de l’urètie et de la.vessie. Paris, I75S, in-S. — Ob.ervatious(pratiques sur les maladies de l’urètie et sur plusieuis faits convulsils, et la guéiison de plusieurs maladies chirurgicales,.avec la décomposition d’un remède propic à répiimei la dissolution gangreneuse et oan-léieusc, et à la répaiet ; aycc des pùncipcs

Tov, I °