Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/600

Cette page n’a pas encore été corrigée


568 BUR.. BUR

BUREAUX DE SAINT-PIERRE. Yoy. Comptes rendus des établissements, etc., des soi-disant Jésuites.

BUREL, greffier à la cour des aides de Normandie. Éléments de pratique et Modèles d’exploits. Rouen, Machuel, 1772, in-12.

BUREL. Géographie, conten. la France ancienne et sa nouvelle division. IIIe édit. 1804, in-12.

BtJRET DE LONGCHAMPS. Fastes universels, ou Tableaux historiques, chronologiques et géographiques, etc. Paris, Dondey-Dupré père et fils, 1821, r gr. vol. in-fol., format de grand colombier, demirelié, i56 fr. ; relié en basane, 170 fr. ; relié en veau, 176 fr.

M. Buret de Loiigchamps a donné une édition (la

douzième) des Éléments de l’Histoire de France, de

l’abbé Millot, avec une continuation depuis le com . mencement du règne de Louis XVI jusqu’à nos jours

(1824. 5 vol. 111-12).

BURETTE (Pi-J.), médecin, associé de l’Académie des inscriptions; né à Paris, le ai novembre i6G5, mort dans la même ville, le 19 mai 1747 — Dialogue de Plutarque sur la mnsique, tràd. du grec. Yoy. PLUTARQUE.

—* Éloge de Madame Dacier. Para, 17 21, in-4

— Ërgù canalis intestinoruro glandulaprimaria. Parisiis, 174*5 in-4*

— Ergô dum cor conlrahitur, dîlatantar arteriîe coronarioe : Resp. T. Baron. Parisiis, 1741, in-4.

— Non ergô refusa in sanguinis alveum pinguedo, cedit in corporis uutrimentum : Resp. O. Bougourd. Parisiis, 1733, in-4.

Les productions les plus intéressantes de Burette sont consignées dans le recueil de l’Académie des inscriptions ; on y trouve : Mémoires (deux) pour servir à la danse des anciens (Tom. I£r, 1717) ; Mémoire pour servir à l’Histoire de la Sphéristique, ou de la Panme des anciens (id., id.) ; Mémoires (trois) pour servir à l’Histoire des Athlètes (id., i"rf.) ; Mémoire pour servir à l’Histoire de la lutte des anciens (Tom. III, 1723) ; Mémoire pour servira l’Histoire au Pugilat des anciens (id, , id.) ; Mémoire pour servir à l’Histoire de la course des anciens (id., id.) ; Dissertation sur ce qu’on nommait Pcnlathlc, dans l’ancienne Gymnastique (id., id.) ; Discours sur l’exercice du Disque ou Palet (id., id.) ; Dissertalion sur la Symphonie des anciens (Tom. IV, 1723) ; Dissertation où l’on fait voir.que les merveilleux effets, attribués à la musique des anciens, ne prouvent point qu’elle fut aussi parfaite que la nôtre (Tora.V, 1729) ; Dissertation sur le rhythme de l’ancienne musique (id., id.) ; Dissertation sur la Mélopée de l’ancienne musique, avec une addition à celle dissertation (id., id.) ; Discours dans lequel on rend compte des divers ouvrages modernes touchant l’ancienne musique (Tom. VIII, 1733) ; Examen du traité de Plutarque sur la musique { id., id.) ; Observations touchant l’Histoire littéraire du Dialogue

de Plutarque sur la musique (id., id.) ; Kouvcllcs Réflexions sur la Symphonie de l’ancienne musique, pour servir de confirmation à ce qu’on a tâché d’établir là-dessus dans le 4e vol. des Mém, de l’Acad. des Inscr. (iV., id.) ; Analyse du Dialogue de Plutarque sur la musique (iV., id.) ; IÏXGUTapou ctaXo-j’Oi ; TTEpl [xouatKïiç. Dialogue de Plutarque sur la musique, traduit en français (avec le texte en regard), avec des remarques (Tom. X, 173G Y ; — Suite des Remarques sur Je Dialogue de Plutarque touchant la.musique (Tom. XIII, XVetXVII, 1746

— 5i J ; Dissertation servant d’épilogue et de conclusion aux remarques sur le Traité de Plutarque touchant la musique, dans laquelle on compare la’ théorie de l’ancienne musique avec celle de la musique moderne » en deux parties, avec un Supplément (Tom. XVII, 1751). Burette travailla longtemps ou Journal des Savants.

BURG(Micb.), ancîeu magistrat et bibliothécaire de S. M, Marie-Antoinette,’ reine de France.

— Considérations sur la contrainte par corps, en matière de dettes dites— commerciales. Paris, Delatmay, 1820, in-8, 2 fr.

— Incarcérés (les) pour dettes ; Paris, Delaunay ; Dàlibon, i$20, in-8 de. £2 pag., 1 fr.

BURGADE (Eug.). A la mémoire de M. Coursinous, vicaire à Lîbourne : Discours prononcé dans une assemblée religieuse. Liboume, Tronche, 1826, in-S de 32 pag.; 5o c.

BÙRGAUD (J.). Agriculture (V) dans le canton de Calais, poëme. Calais, impr. de Leroy fis, 1825, br. iu-8.

BURGEL (l’abbé de). Yertns (les), le pouvoir, la clémence et la gloire de Marie mère deDieu, parD. A. J.P. A. D. B-Paris, 1790, in-8.

BURGER. Léonore. poëme, imité de l’allem., par, Mme Panline de R***. Paris, L.-G. Michand, 1S14, in-S de 20 pag.

BURGH (Jam.). Mérite (du)de l’homme, trad. de l’angl. Brunswick, 1778, 2 vol.in-S—.

L’original est intitule : Tlie dignity of humau nature.

BURGOYNE (John), général et auteur dramatique anglais du xvme siècle.

— Heiress (the), a comedy in five aets, with remarlis by Mrs Incbbald. À. new edit. Paris, Th. Barrois, 1816, in-18, 1 fr. 20 c.

Nous avons une traduction de cetlc pièce, imprimée dans les Chefs-d’œuvre des Théâtres étrangers.

BURGSDORE (lréd.-Aug.-L. de), naturaliste allemand dn xvrne siècle.

— Manuel (nouv.) forestier, trad. de l’allemand, sur la ÏY° édit., par J.-J. BAtJDRn T.A.RT. Paris, Arth. Bertrand, 1808, 2 vol. iu-8, avec 29 fig. et tabl., i5 fr.

Le recueil de l’Académie de IJerlin année 1798 » ’ renferme un Mémoire de Burgsdorf, écrit en fran