Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/593

Cette page n’a pas encore été corrigée


, BUI, BUI S6i

— BUGNY (de). Esprit (de I’) do parti en France nu commencement du six ; " siècle. 1802, ÏUT8, 60 C.

— Pollion, ou le Siècle d’Auguste. Paris, Garnery, 1808, 4 vol. in-S.

BUGUET (B.), ex-capitaine d’état-major, et anc. sous-préfet de l’arrondissement de Cbarollcs.

— Comme on perd un emploi public en Trance, on Mémoire justificatif d’un magistrat qui pourra jeter quelques lumières sur la disgrâce de plusieurs autres. Palis, Moronval, 1816, in-8, a fr.

—— Épitre contre les détracteurs du gouvernement, adressée au Roi en 1814. Paris, impr. de P. Didot aîné, 1816, in-4 de 8 pag.

— Ode à S.A. R. Madame la duchesse d’Angoulêmé. Paris, impr. de Piïïet, 18 i 4j in-4 de 8 pag.

BÙHAN (J.-M. Pascal), avocat, mort à Bordeaux en février 1822.

— Gilles aéronautc, où l’Amérique n’est pas loin, parade. An vu (179g), in-8.

Avec Arm. Gouffé et Desfoùgerais.

— Il faut un état, ou la Revue de l’an vi. Voy. LÉGER..

— Réflexions sur l’étude de la législation, et sur la meilleure manière d’enseigner cette science. Paris, 1799, in-8.

—* Revue des auteurs vivants, grands et petits ; Coup-d’œil sur la république des lettres en France ; 6e année de la république française, par un impartial s’il en est. Lausanne et Paris, 1, 96, in-18.

Petit ouvrage fait avec nssez d’esprit et d’impartialité.

On trouve aussi quelques poésies, de Bulitui dans les journaux de l’é])oque. Mali.

BUHLE (J.-Tb. Gottl.), philologue allemand, mort en août 1S21. -r ; —Histoire de la philosophie moderne, depuis la. renaissance des lettres jusqu à Kant ; précédée d’un Abrégé de la Philosophie ancienne, depuis Thaïes jusqu’au xiv" siècle. Trad.de l’allem., par A.-J.-L. JotmDAiN. Paris, Guillaume.(* Payen), 1816, 6 vol. in-8, 45 fr.

Buhle a clé l’éditeur de l’Aristote, de la Collection de Deuvronts.

BUHREL (Valentin) : Rapport du bureau de direction de l’association biblique des artisans et ouvriers protestants de la capitale, etc. Paris, impr. de Smith, 1825, in-S de 32 pag.—Autre, lu à l’assemblée gén. de la Société, le 12 avril 1826. Paris, impr. du même, 1826, in-8 de 16 pag.

BUIRETTE DE VERRIÈRES.’Annales

historiques de la ville et comté pairie de Châlous-surfMarne. Paris,’Grégoire, i78S, 2; , vol. gr. in-8.

— États (les), de Champagne. Chalôns et Paris, Grégoire, 1788, in-8.

— Ode sur les embellissements de Châlons-sur-Marne, suivie d’un Éloge historique de cette ville. Çhâlons, 1773, in-8.’

BUISSART(Ch.). Notice sur le siège d’Arras par les Espagnols. Arras, 1824 » in-8. : ’'. !’.'…

RUISSIERE, chirurgien à Paris, membre de la Société royale de Londres. —Description (nouv.)anatomiqncducœuy des tortues terrestres de l’Amérique et de ses vaisseaux. Paris, Et. Ganéau, 1713, in-12.

— Lettre pour servir de Réponse au sieur Méry,’sur l’usage du trou ovale dans le foetus. Paris, 1700, in-i2,

BUISSON, démonstrateur d’histoire naturelle. Classes et Noms des Plantes pour suppléer aux étiquettes pendant le cours de botanique, introduction extraite dés leçons préliminaires sur les divers systèmes et méthodes reçues jusqu’à ce jour. Paris, iieuve Hérissant, 1779* iu-12.

BUISSON (du). Voy. Dmroissoif.

BUISSON (Fr.), docteur en médecine—Avis aux mères sur la santé de leurs enfants, ou un Mot 6nr la vaccine. Paris, l’Auteur, 1818, in-8 de 16 pag. — Essai sur la peste, précédé d’un Coupd’œil général sur la physique de l’homme. Paris, l’Auteur, 1826, in-8 dé 16 pag.

— Réponse au rapport fait et présenté par MM. les commissaires de l’Académie roy. de méd. à S. Exe. le ministre de l’intérieur sur un Traité de l’hydrophobie (de l’auteur). Paris, l’Auteur, i820, in-8 de 8 pag.

— Traité de l’hydrophobie (vulgairement appelée rage), suivi des moyens préservatifs et curatifs. Paris, VAuteur, 1825, in-8 de 32 pag.

BUISSON (J.-B.). Héroïsme de Joseph Chrétien ; suivi de Poésies diverses. Cacn, impr. de Poisson, 1818, in-18 de 72 pag.

— Souvenirs des muses, ou Collection des poètes français morts à la fleur de l’âge. Paris, Corbet ; Ladtocat, 1823, in-8 orné de 8 portr. et d’un frontispice lith., 10 fr.

BUISSON (M.-Fr.-R.), doct. en méd. ; né à Lyon, eh 1776, mort à Paris, en octobre 1804.

— Division (de la) la plus naturelle des phénomènes physiologiques considérés chez

TOM I. 71