Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/591

Cette page n’a pas encore été corrigée


BUF SVP 55g

turelle de l’homme. Tom. XIII, Variétés dans l’espèce humaine et Arithmétique morale. Tom. XIV—XX, Histoire des Quadrupèdes : Tom. XXI—XXXÏ, Oiseaux. Tom*. XXXIl, Statique des Végétaux et Analyse de l’air, trad. du docteur Haies. Tom. XXXIII, Méthode des Uuxions et des suites infinies, trad. de Kewton. Tom. XXXIV, Table générale.

Si cette édition est la plus complète, elle est aussi la moins bonne pour les gravures — de là vient qu’elle n’a pas conservé son prix, quoiqu’elle n’ait éle tirée qu’à 3oo exemplaires.

— Histo.irenaturelleéle.Buffon., mise dans un nouvel ordre ; précédée d’uneNoticesur îa vie et les ouvrages de Buffon, par M. le bar. CUVIER.. Pans, $îétiard et Desenne, r.825-26, 36 vol. in-18, ornés de 40bpl., i33 fr. ; fig. color., 212 fr., ou tiré sur formai jin-12, fig. noires, 1.G8 fr., , et avec les fig. color., 1224 fr.

11 a été tiré de cette edit. quelques exemplaires sur papier vélin, auxquels sont-joîntes doubles fig., épreuves en noir et épreuves color. : le prix de i’in18 est de 3o4 fr.,.et celui de l’ïn-.ta, 36 fr.

.Assez jolie édition sous le rapport de l’exécution typographique el des gravures, mais tronquée quand au texte. Un extrait.du prospectus des éditeurs la fera-aussi bien connaître que.ce que nous pourrions .en dire.

« L’édition que nous offrons’au public présente vt.des améliorations qui.paraîtront sans doute impor« .lanles. On sait que le temps a manqué à Buffon « pour achever son ouvrage, et même pour duimer i îa dernière main à quelques-unes des’parties qu’il V..en a laissées-, que sbn.Histoire des animaux a clé « augmentée ou corrigée par des suppléments et ; des « additions (reproduits dans cette édition immédiate tement à la suite des notices auxquelles ils se rat« tachent,.mais purges des erreurs ou des contradic« tions qu’on y remarquait). On sait encore que, « par suite de prévention contre toute classification « méthodique,’Buffon n’observa aucun ordre dans « , son Histoire des quadrupèdes. Il nous a semblé que . « son —livre, acquerrait un nouveau, degré d’intérêlet « d’utilité, si l’on en faisait.disparaître ccsjmpcr« fections, et nous avons entrepris ce travail avec u’d'autant ; plus de confiance, que lui — même avait « laisse presque tous, les matériaux.nécessaires.pour « l’exécuter. Kons avons substitué aux phrases ou « aux pages où se trouvaient des assertions fautives, « celles que Buffon.destinait à les remplacer. Enfin, « joignant à la nomenclature de Bufioii les noms gc« nérïques el spécifiques latins des animaux, nous v. les avons classés dans un ordre hase sur la ni.é« thode établie par les célèbres professeurs Lacé« pède et, G, eoflVoy, , pour la collection 4 « Musée « d Histoire uaturelle.

« Afin qu’aux ayankigcs d’une lecture plus alln« chante et plus suivie, notre édition réunit celui de « iieprésenter qu’une instruction solide et au niveau « des.connaissances actuelles, nous en avons écarté « tout ce qui est étranger à la science ; et. e.es pièces « assez nombreuses, qui ne contiennent que des note lions ou des hypothèses, depuis long-temps recon : « nues crronnées, Vl qui, dénuées d’intérêt comme « d’utilité, xt, c sontjluesde.pcrsonue. Nous n’avons « pas cru par ce même motif, devoir y comprendre « Y Histoire naturetle des minéraux, qui îi’est à compact rer, sous.aucun rapport, aux autres écrits de e Buffon. Peu estimé dès sa publication, „eet ouvrage « ne peut plus être consulté, maintenant que la « science a’fait desi igraods progrès. »

Distribution de cette édition" : Tom. Ier, lliseours académiques et Théorie de la terre. Tom. II, Époques de la nature. Toin. III et IV, Généralités. Tom. Y et

1, Histoire de l’homme. Tom. VU, Discours sur la nature et la dégénération des animaux. Tom. VIII— XVII, Hist. des quadrupèdes. Tom. XVHI—XXXVI, Histoire des oiseaux.

Quelquesexcmplairesdesfigures.de cette édition, dont les dessins sont dûs à M..T.-G. Prêtre, et la gravure à divers arli.sles, ont été tirés séparément sur.format in-S, pour orner les différentes éditions de Bùflon. Trix de.la collection en noir, 80 fr. ; et coloriée, 160 fr,’

Kous avons cité plus haut ; une collection (gravures pqur les éditions in-4 des.Oiseaux de Buffon; ’ celle-ci peut faire suite : Collection de figures coloriées avec soin, de l’Histoire naturelle des Qnndrupèdes de Buffon; 3fÎ2 planches yec.deux tablcsde concordances, pour.servir.à les classer selon le s}*stème et la méthode que l’on préfère. Paris, Desraj-,’ à vol. —in-4, cart. à là Bradel, 200 fr.

— La même, sous le titre à’Œuvres, etc. : Nouv. édit., , publ. par JR.. PUTHII.I.ŒUX ; Douai, Tai’lier, 1823, îa vol. in-8. 66 fr. —La même, sous le titre ftŒuvres corn— ; p/ètes, avec les Descriptions anatomiques de DAUBENTOK, son collaborateur. Nouv. édil., commencée par M. LAwouRO, ux,.pro-, i fesseur d’bistoire naturelle, et continuée (depuis le i’3e voV) par M. DESMAREST, corr. de ; 1’Académie roy. des Sciences. Paris, T’erdière ; Ladrqnge, 1824 jet ann. suiv., 40 vol. iu-S, avec 326 pl. tfithogïv

, Le prix de chaque volume, est de.5 fr. 5o sur papier fin des-Vosges j de, 6 fr., , pap. satiné, etgr. pap. , vélin, avec double fig— noires et’, color., 20 fr. Les planches sont distribuées par livraisons, au îmmbre de 36, : prix, de chaque, ftg. noires, 3 fr.,.etfig. : color., 8 fr.—Sur gr. pap. véliifc, fig. doubles, i5 fr.

Cette belle et bonne édition, due aux presses de MM. F. Didot’, et dont il paraissait déjà vîngt-huît vol. et vingt-qualre livraisons.de, planches.à la fin de décembre rSaj, est fidèlement exécutée, pour la pureté du texte, pour le nombre et l’exactitude ; dcs planches copiées sur celle de l’impr. royale, (TÇ) » in-4). Elle renferme une partie que tous les éditeurs modernes ont rejetée, comme superflue, la partie anatomique de Daubenlon, travail auquel ce* savant rècominandahicjetait éminemment appelé par les qualités de son esprit. « Le soin qu’il y apportait est si « grand, dit uii excellent juge en cette matière, M. le v.’baron Cùvicr, que l’on y cherche 1*11 vain une cr« reur… Les articles de descriptions cl d’aualo« niic, ajoutc-t-il, fournis par Daiibenton, font une « partie essentielle et absolument nécessaire à l’in« telliencc du texte de Buffon, en sorte que l’on « peiil regarder comme tronquées toutes les éditions « dans lesquelles on les a supprimées. »

Cette édition présente inr avantage sur celle de 179, c’est que’les.suppléments y sont placés à lu suite des morceaux auxquels ils appartiennent : de plus elle est enrichie J° de.l’éloge de Buffon, par Viêq-d’Azyr, ainsi que de celui de Dauheuton, par M. Cuvier ; ?.° d’une Synonymie, par ce dernier ; 3° d’un Tableau mélhpdiquc’des espèces décrites par Bu.flo.il’* » 4° d’une TaWe alphabet, des noms et des synonymes mentionnés dans l’.ouvr. ; 5° enfin de l’ouvrage Sur tes progris des icteuces physiques, depuis 178g,. par M. le baron Cuvier, qui termine cette collection.

Pour que cette édition des Œuvres de Buffon ne laissât rien à désirer, l’éditeur aurait du y ajoute 1* plusieurs Mémoires importants fournis par Buffon au recueil de l’Académie des inscriptions, que l’on n’a point encore songé à reproduire. Voyez, la dernière-’ noie de cet article.