Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/587

Cette page n’a pas encore été corrigée


BUG BUF 555

— Mémoire snr les moyens de perfectionner les moulins et sur la inoutoré économique. Paris, Onfroy, 1786, grand in-8. — Traité pratique" de ïa conservation des grains, des farines et dès ctuves domestiques ; Paris j le mêrne 1783, in-8 avec Cg-W3.fr. ; /’;

On a encore de C. Bucquet plusieurs Mémoires wsérés dans le recueil de luSociétcd’agriculture, 17S4 et ann, suiv..

BUCQUET (. J.’-B.-M j, chimiste et méd. distingué, membre de l’Acad. des sciences ; lié à Paris, -en 1746, mort en la même ville, le.24 jauv, 1780. —— Ergo digestio alimentorumvera digestib chimica : dissertation Parisiis, ! 76g, in-4. — Introduction à l’étude des corps naturels, tirés dn règne minéral. Paris, Hérissont,’177a, 2 vol. in-12.,. -Introduction à l’étude des corps naturels tirés du règne végétal. Paris, Ve Hér rissant, 1773, 2 vol. in-12, fig.

— Mémoire sur la manière dont les animaux sont affectes par différents fluides àériformes méphitiques, et sur les moyens de remédier aux effets de ces fluides; précédé d’une Histoire abrégée de ces différents fluides àériformes on gaz. Paris, 1778, i.i-8.

—Rapport sur l’analyse du rob auti-syphililiqïe du sieur Boyveau — Laffecteur. Paris, 1779, in-8.

Nous avons encore de Bucquet les divers Mémoiros suivants, insérés dans le recueil, des Savants étrangers de l’Académie des sciences : Expériences physico. chimiques sur l’air qui se dégage des corps dans-ïc temps de leur décomposition, et qu’on’cohiia’ît sous le nom vulgaire d’air fixe (Tom. VII, 17S6). — : Mémoire sur quelques circonstances’qui accompagnent la décomposition du sel ammoniac parla chaut’vive, par les matières métalliques et par leur chaux, relativement aux propriétés attribuées à l’air fixe (Tom.IX, 17S0).— Analyse delà Zéolitc’(« f., iV— : Mémoires sur plusieurs combinaisons salines de l’arsenic, en deux part. fid., id.).—Mémoire sur l’analyse dn sang, lu à l’Académie des sciences en 1774 (M-, id.). Le recueil de la Société de médecine renfermé aussf un Mémoire de Bucquet sur l’analyse de’l'opium (177G).

BUCQUOY’(le comte J.AlIi.), pins connu, sous le nom d’abbé Bucquoy ; tié en Champagne, vers i65o, nidifie i : 4 novembre 174b.

— Antidote (Y), à l’effroi de la mort. — De Dieu, de la vraie et fausse Religion (en vers). Hanovre, 1732, in-S. — Essai de méditation stir la mort et surla gloire. 1736. —Evénements’les : plus rares, ou l’Hislôire du sîéur abbé comter de Bucqnoy, etc. 1719. — Force(la) d’esprit, oit la belle mort, etc. Lttnebourg, 17x4, 111-8.

— Lettres sur l’autorité. — Pensées sur l’existence de Dieu. — Préparatifs à l’An tidote à l’effroi de, la mort. : — Véritable esprit de la belle gloire.

BÙDANT DE BOVSLÀURENT (le chev. fit. Dés.). Slcthodë (nouv.) ponr la résolution des équations numériques d’un degré quelconque, rév. et augm. d’un appendice, et suivi d’un Aperçu concernant les suites syntagiuatiquës. Paris, DbiideyDitpré ; 1822, iu-8, 6 fr. 5o c.,

Une première édition parut en 1807, in-4, 5 fr.’ BUDDËNBROCK.. Plan détaille d’enseignement pour l’Acad. dé Gëntilshbniuièï. Berlin, Rottmànn, 1778, in-8, 1 lu’. 2’5 c.

BUÉE (l’abbé). * De par la mère Duchesue ; Anathèiues très-éuërgiques contre les jureurs, ou Dialogue sur le serment et la nouvelle constitution du clergé, entre M. Bridoyë, franc parisien,.soldat parisien ; M. Recto, marchand de livres, ou tout Simplement bouquiniste ; M. Tourneluiné, qu.antr’e dé’paroisse, et la mère Ducliesnë négociante a Paris, autrement, dit, marchandé de vieux chapeaux. Paris, Crapart.,… 1792, 111-8 : de 3i pag. —— * Dictionnaire des termes de la révolu*lion. Paris, le même, 1792, iu-8,

— * Drapeau (le) rdu’gë de là in ère Dtichesne. Paris, le même j 1792, in-8.

—Eùlbgie Paschalé. Paris ; le même, 1792, in-12.’.

— * Jurements (lesgrands) de la mère Dnchësne.’Paris ; le même, 1792, in-8. -/’Obstacles à ma conversion constitutionnelle. Paris, le même, 1792, in-8.

BUÉE (Jeanne), art. dramatique. Attaque (1’) de la fermé de Corinain, on les

Chasseurs de Viti’y-aux-LogcS fait histbrique en un acte. Orléans, Darnaàh-Maùrant, 1817, 1118.

BUFPARD (l’abbé Gabr. Ch..), célèbre canoniste, professeur de théologie en l’Université de Çaen ; chanoine de Bayeux, sa patrie ; né en i683, mort le 7 décembre 1763.

— Défense de la déclaration de l’assemblée du clergé de France de 1682, etc.,

trad. du lat ; Voy. BosscET.— :

— Essai— d’tme Dissertation, où l’on fait " voir l’inutilité des nouveaux formulaires. 173S, in-4. —

BUFFEL.Réflexionscrît.snrlamurîométrie de Dubet ; ouvr. dans lequel ondémontre évidemment combien l’auteur connaissait peu la matière qu’il a traitée et combien elle mérite l’attention da gbnvernement. Paris, Monory, ÏJIS, in-8.