Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/537

Cette page n’a pas encore été corrigée


BRE — BRE 5o5

ci VEntêtement, comédie en un acte et en vers, qui se trouve’dans la précédente. L’édition de 1778 renferme les pièces suivantes —. Tom. Ier, l’Jicole amoureuse, la Double extravagance, le Jaloux, l’Humeur à l’épreuve, comédie en un acte et en prose. Cette pièce a été d’abord représentée en 2 actes et sous le titre des Deux sœurs ; l’Orpheline, ou le Faux généreux. Tom. II, la Maison, comédie en 2 actes et en vers ; le Protecteur bourgeois, ou la Confiance trahie ; les Lettres anonymes, comédie en 4 actes et en vers; les Deux Julies, on lePcie crédule, comédien farce en 3 actes el en vers libres, imitée des Bacchides de Plante. Les trois dernières pièces n’ont point été représentées.

Bret a eu part à la rédaction de la Gazette de France et à celle du Journal encyclopédique : indépendamment de beaucoup de pièces qu’il a données dans ce dernier journal, il à rédige l’article des théâtres. L’Almanaeh des Muses contient aussi un bon nombre de poésies, contes, etc., de cet écrivain.

On doit à Bret, comme éditeur, une édit. de Molière, avec un commentaire assez estimé (Paris, 1770", ’6 vol. in-S).’,

— BRET, dpet. en médecine de la Faculté de Montpellier. Mémoire snr l’éducation physique des enfants, etc. Arles, Gasji. Mesmer, 1810, iu-S." Voyez aussi LEBRET.

BRETAGNE (Claude de), religieux de la congrégation de Saint-Maur. * Méditations sur les principaux devoirs de la vie religieuse, marquées dans les paroles de la profession des religieux. Paris, de Bats, 17o3, inS.",.

La prem. édit. estde 1GS0, in-4 Gl. de Bretagne est.encore autenride quelques autres ouvrages dont la publication est antérieure à 1700, et qui n’ont pas été réimprimés ;

BRETEZ (L.). Perspective (la) pratique de l’Architecture, contenant, par leçons, une manière nouvelle pour représenter en perspective les ordonnances d’architecture et les.places fortifiées. Paris, 1706, in-fol., avec fig.

BRETHOTJS, chirurgien. Lettres’de M. Brethous sur différents points d’anatomie. Lyon, 1723, in-8.

BRETIN (l’abbé Cl.). Contes en vers et quelques pièces fugitives. Paris, Gueffier, 1797, petit in-8.

BRETON (l’abbé), curé de Saint-Hippolyte, à Paris. * Rhétorique (de la) selon les préceptes d’Aristote, de Cicéron et de Quintilien, avec des exemples. Paris, G. Dupuis, 1703, in-12.’

BRETON, professeur. * Réponse de l’Université d’Orléans ail Mémoire sur le moyen de rendre les études de droit plus utiles. Orléans, 1764, in-4 BRETON (Mnv), maîtresse sage-femme, psendon. Voy. RAMER.

BRETON (L.-Jacq.), anc. professeur de philosophie. Oraison funèbre dé très-haut, très-puissant et très — excellent prince Louis XVIII, roi de France et de Navarre, proiiorieéedausl’églisecutîiédraled’Angers, le i5 octobre 1824. Angers, inip. de Pavie, 1824, in-8 de 4o pag. .

BRETON (L.-J"nl.), frère du sténographe..

  • Alala, ou lés Habitants du désert, parod.

d’Atala, ornée de figures de : rhétorique. Au grand village, et à Paris, ckez Gueffier jeune, an ix (r8oi), in-12, 75 c.

— Famille (la) Fitïér, on le.jenne Tartuffe. Paris, iSô3, 2 vol. in-12, fig. 3 fr.

BRETON (Max.). Homonymes français, recueillis par ordre alphabet, et enchâssés J dans dé peti tes phrases au nombre d’environ 3, ooo, pour servir d’exercice grammatical et orthographique, etc. Avignon, Séguin aîné, 1820, iri-12, 1 fr. 5o c.

BRETON DE LA MARTINIÈRE (J.-B.J.), littérateur et sténographe. — Abrégé du Voyage du jeune Anacharsis en Grèce. Voy. BA.ïtTHÉr.Eniy.

— Affaire de l’empoisonnement de Choisy j’expose.et plaidoyer.de M. l’avôcatgénéral Jaubert, précédés de l’acte d’accusation, et suivis de la déclaration du jury et de l’arrêt. Paris, P. Didot, 1814% in-8, I fr. 00 c.

—Chine (la) en miniature : Choix de costumes, ails et métiers de cet empire, représentés en 74 gravures, la plupart d’après les originaux inédits du cabinet de feu M. Berlin, ministre ; accompagnés de notices explicatives, historiques et littéraires. Paris, Nepveu, 1S11, 4 vol. in-18, 12 fr. ; fig. color. 18 fr. ; pap. vél. fig. col. 3o fr.—Coup-d’œil sur la Chine, ou nouv. Choix de costumes, arts et métiers de cet empire, représentés par des gravures. Paris, Le Normant(* Nepveu), 18, 18, 2 yol.in-iS, 7 fr. ; fig. color. 12 fr. — Code de la politesse, ou Guide des jeunes gens dans lemonde. Paris, 1808, in-12.’

—Débats relatifs à un faux quaterne de 814, 200 fr. Paris, 1799, 2 vol. in-S, 4 fr. 5o c.

— Egypte (T) et la Syrie, ou Mœurs, usages, costumes et monuments des Égyptiens, des Arabes et des Syriens ; précédés d’un précis historique. Ouvrage orné de 84 planches ; accompagné de notes et éclaircissements, fournis par M. Marcel, membre de la commission française d’Egypte. Paris, Nepveu, 1814, 6 vol. in-18, 20 f. ;

TOM. I. G4