Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/505

Cette page n’a pas encore été corrigée


BOU BOU A73

intercepté, ou Apologie de M. de Voltaire et de M. de La Motte. 1719, in-12.

, BOURGUIGNON, dit GRÀVELOT. * Almanach iconologiquc, où des arts. Paris, 1764 à 1773, 16 vol. in-24.

C.-N.Cocbin a publié une suite à cet almànaoh, de 1774 à 17S6, 7 vol. in-24.

BOURGUIGNON (Fr.), jurisconsulte, ne à Grenoble, le 20 mars 1760..

— Conférences des cinq Codes entre eux et avec les lois et règlements sur l’organisation étradthinistrotioh de la justice, etc. Paris, Guillaume, et comp., 181S, iu-S, 12 fr., et in-12, 7fr.,

—— Dictionnaire raisonné des lois pénales de France. Paris, Garnery (* Fanjat), 181Ï, 3 vol. iu-S, 1.8 fr. : ’ : ’'

.— Jurisprudence des codes criminels et des lois sur la répression des crimes et dès délits commis par la voie de la presse, et par tous autres moyens de publication ; faisant suite au Manuel d’instruction criminelle. Paris, Bavoux, 1825, 3 vol. iù-8, 24 fr.

— *Magistrature (delà) en France, considérée dans ce qu’elle fut et ce qu’elle doit être. Paris, L. Collin, 1867, in-S, 2 fr. 5o c.

— Manuel d’iustructioD criminelle. Paris, Garnery, iSto, in-4, i5 fr. — IIIe édition. Paris, le même, 1811, 2 vol. in-8, 12 fr.

—Mémoires(trois) sur les moyens de perfectionner en France l’institution du Jury. Palis, 1802-08, 3 part, in-8 ;.,

— Un mot sur le Mémoire etsut’les deux contestations imprimées que vient de publier lesieurOuvrard.Pam, imp.de J.Didot, 1825, in-4 de 20 pag.

BOURGUIGNON (Fréd.), jurisconsulte, fils du précédent ; né à Paris, vers 1785, mort à Aùteuil, le 5 octobre 1820". —Métempsycose (la), comédie en un acte, mêlée de vaudevilles. Paris, L. Collin, tSoS, in-8, 1 fr. 20 c.

—Résumé et Conclusions de M. Fréd. Bourguignon, substitut de M. le procureur impérial, dans l’affaire de M. F. Didot, intimé, contre MM.~Boileau, Duplat, Bourgoin et -Vallin, appelants. Paris, F. Didot, 1808, in-8 de 66 pag.

— Rousseau (J.-B.), ou le Relouràla piété filiale. Voy. CLONARD.

On doit encore à ce magistrat quelques Poésies insérées dans les Dîners du Vaudeville et dans l’Encyclopédie poétique,’et deux Discours dans le Barreau moderne. " t,’

BOURIAT (B.-F.), médeciu de Montpellier. Recherches et Réflexions sur la rage et sur les moyens qui doivent être employés

par ceux qui viennent d’être mordus. Paris, Egron, iSog, m-ïst.

BÔURIAUDaine. Télémaque,.ierlivre, ’tria, en vers français ; suivi d’Ëpigraninics choisies de Martial, trad. en vers. Limoges, Bàrgèas, 1.814 iu-S.

BOURIENNE (de), député de l’Yonne. Observations sur le budjet de 1816 et sur le rapport de M. le comte Garnier à la chambre des pairs. Paris, L.-G. Micliaud, 1S16, in-8 de 64 pag.

Ces Olsertations ont eu la même année une seconde édil., qui u’a que 48 pag.

Voy. aussi FAUVEI, ET D’E BÔTJRIÉKKÈ.

BÔURIGNON (Fr.-Marie), né à Saintes, vers 1755, inort à Paris, en 179 : . -7— Amusements littéraires, ou Mélanges de. pièces fugitives. Londres, 1779, in-8. — Dissertation sur l’endroit appelé VieuxPoitiers. 178 : Vih-8.

— * Observations sur quelques antiquités romaines, -déferrées idans ie jardin du Palais-Royal, au mois de novembre 1781,. Paris, 1782, iu-S.

— Recherches topographiques, historiques, militaires et critiqués, 6ur les antiquités gauloises et romaines des provinces de Saintonge et d’Angoumois. 1789, in-8.

Bourigrion est encore auteur de deux pièces de théâtre : Oiseau (!’) perdu et retrouvé ; llevcnant (le) : il a public une feuille hebdomadaire sous le titre dé Journal de’Sàintonge.

BOURJON (Fr.). Droit commun de la F’rauce et la coutume de Paris, réduits en principes… et mis dans l’ordre d’un commentaire complet et méthodique sur cette coutume, Paris, 1747, I776, 2 vol. in-fol.

BOURJOT (F.). Manuel d’infanterie à l’usage des adjudants-majors de bataillon, officiers, etc : Paris, l’Auteur, 1814, petit in-12, 1 fr.

IÎOURKARD. Choixdes meilleurs livres, les plus estimés, en allemand et en français. Berne, Soc. typogr…-. in-8, 4fr.

BÔURKE (Edmond, comte de), né à Sainte-Croix, le 2 novembre 1761, mort aux bains de Vichy, le 12 août 1S21. —Notice sur les mines les plus remarquables de Naples et de ses environs, rédigée en 1 795, publiée par sa veuve et dédiée aux amis de son mari. Paris, impr. de Cellot, 1S23, in-8, orné d’un porlr. et de figures.

Ce vol. n’a pas été mis dans le commerce.

BOURLET DE VAUXCELLES (Sim.Jér.), prédicateur du roi, et publicïste ; né a Versailles, en 1734, mort à Paris, le 1S rhàrs 1802. ’..,’"'..

TOM. 1. 60