Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/487

Cette page n’a pas encore été corrigée


BOU BOU 455

BOUTART (le P Fi —Xav), jésuite.

  • Guide de la jeunesse, a l’usage du collège

Toya ! theiesien Vienne, I773, in-12

— Ode présentée à LL AA RR l’archiduc Ferdin radet 1 archiduchesse Beatuce, lois di leui année en cette-ville Vienne, 1774, m-4

BOUIJAGE (Th —Pasc), professent de dioit, nioita P.ms, le 20 mil 1820

— Conclusions sur la loi des douze tables, etc Tiojes, Sainton, an XIII (iSo5), in-S., — Seconde édit. Paris, Delestre-Boulage, 1821, in-S, 3 fr. 5o_c —Introduction à l’histoire du droit français ct a l’étude du droit-nntuiel Pans, Dclettre Soulage, 1S2T, m-S, 2 h So c. —Mysteies(des)d’Isis OnMageposthume Pans, Dclestre Boulage, 1820, m-8, 2 fi 5o cent’

ï innonce de cet ouvnge, faite lies long temps .avant.sa publication, a donne lieu h une erreur ; cal l’opuscule intitule Sur les Hirsutes a"Isi* et d Ostns, 1S17, : qùe quelques 1 bibliographes, ont, cité, n’est autre que celui-ci

— * Otages (les) de Louis XVI et de sa famille Pans, Pillet, 1814, iu-8, 3 fi.— Liste geneiale des Otages. Paris, le même, iSifi, bi m-8, 2 fi.

— Puneipes de jurispiudence fiancaise pom seiMi a l’intelligence du Code civil Paris (* Delestre-Boulage), 1819 20, 2 vol. in-8. 12.fr

-Cet ouvrage devait.avoir six voluuies —*Rose (la) de la Vallée, ou la Maconneue lendue a son but pnuiitif, et renfeimee dans ses seuls —vrais giades Pans, ilaugeretfils, 1808, m-18

On doit a 51 Boultge des ipihcs envers, d 111s les Mcmouesde h Socitu. de l ube, et h pubhcition des OfuMes posthume de Gioslej il i tu aussi 1 c dileul de la Religion icelee, p-u G Hciluison

BOTJLAINVILLIERS (le corate Henri de), ne a Saint Sane, en Noiniandie, le 11 octobie i658, moit a Pans, le ? 3 }anv 1722

— Àbtege chronologique de l’histoire de Fiance La Haje (Paris), 1753, 3 vol in-12.

Ces trois ob.unes, qui contiennent les Mimones sm les deuï. pieuueieo laces, font aussi pli lie de ’l'Etat de la France

— Doutes sui la religion, suivis de l’Analyse du tiaite llicologi-politique de Spinosa (pal le comte Botii, A.iNViLTtERs) Londics, 1767, m 12, f

On cioil que le piemiei de ces ouuages est de Guéroult de Pival, d’abord bibliothécaire de : îa ville xle ltouèn, ensuite instituteur du : chev. de, 3iellé-ïsle et.du comté de Gisors, moi-l à Pai-is, yei’s : i772

—*Essais sur la noblesse de France, avec

des notes historiques (par, T.-F. DETABAUY). Jimterdam (Bouen), 173a, in-8

— Etat de la France. ;… extrait des mé moiiesdiessesp u lesintendantsdnroyaume pii oïdie de Louis XIAr, poui le duc de Bourgogne, avec des mémoires snr l’ancien gouvernement de cette monaichie jusqu’à Hugues Capet Londres, 1727, 3 vol. in-fol, on Londics (Bouen), 1737, 6 vol. iu-12, et Londres, 172, 8 vol in-12.

La dernière edit. est la meilleure

— Historié de la p-nne de France et du pirlement de Pans, pai D.-B Londres, 174G, m-12 ——Rom. edit Londies, Sam, Uarding, 1753, 2 vol. in-12

Cet ouvrage a été généralement attribue au comte de Bouhinulheis, pointant, d apies les dct-uls que donnent les continuateurs de la ; Bibliothèque histo ï-ique de la France, il serait de J. Lelaboureul

— Histone des Aiabcs. Amsterdam (Pat). 1731, 2 vol.in-ra

— "Lettre d’Hippoçrate à Darhagète, trad. du grec : -Cologne, Lesage, 1700, in-12.

Composée en français, et attribuée à Boulainyil lieis

— Lettres bistonques (quatorze) sur les parlements, ou etats-geneiaux Nouv edit. Londres (Routn), 1753, 3 paît in 12

— * Memoue (poui la noblesse de Fiance contie les ducs et p-urs Sans date, m-12, ou Amsterdam (Tietoux), 1732, m-8

— Meinoiies Insionques sui les anciens gouvernements de la Friuce jusqu’à Hugues Capet, avec quatoi/e lettres histonques sur les parlements, ou états-généraux (La Haye, 1727), 3 vol m-12

— Memoucs piesentes an duc d’Oileans, régent de France ; contenant les moyens de rendie ce îoyaume ties-puisstnt, et d’augmenter considérablement les.revenns du roi el du peuple LaHaye, 1727, 2 vol in-12. —Tiaite de ljufim ciec, etc Ouviage poslhume du P Malebianche (avec une Pieface et nne Vie du P Mdebiancbe, comp pai L —lh HERISSAKI) Amsterd, M M Bej, 1764, petit m-12

Il y a une autre édition sons la même date et par l-nteinent semblable, sjuon qu on lit Maleianche au lieu de Milcbi-niche Le roips de 1 ouvnge fut nnpnmeei lnnie, et les puces pleiiiniii-ines en Hol lande. Jamais, le.p.. Malebranehé n’écrivit ce, livre Pour peu qu’on.soit familier avec ses ouvrages, on n’y, reconnaîtra jù ses sentiments i.ni son style.

On cru que ]r Tiaite de 1 infini eue était do P.Faydit; mais lé 1 Adry, ancien bibliothécaire de l’Oratoire,’n'a point reconnu le style de ce dernier À Baibiei —1 penbi qu’il ct —ut plus u nisembhbU ment du comlede’BoulaiimlIiers, grand métaphysi cîen, écrivant liés — bien’, d’abord élève du P. Maiebranche V et cnsuilevou’lant se donner lui-même pour maître’; inais*élevànt des édifices dont certainement le V. Malcurauchc ne lui avait pas donné le plan.